Transports gratuits en Martinique : un projet de l’autorité organisatrice... quelques mois avant l’élection à la CTM  

transports
transports en commun de Martinique
Quelques réseaux de transport de Martinique. ©SudLib & Martinique la 1ère
Une étude sur la gratuité des transports publics en Martinique (scolaire, urbain, interurbain et maritime), a été lancée par Martinique Transport. La proposition a été votée à l'unanimité lors du dernier conseil d'administration de l’autorité unique organisatrice, le 12 octobre 2020.
A l'instar d'une trentaine de villes en France, le transport pourrait devenir gratuit en Martinique, sur l'ensemble du territoire. Martinique Transport, l’autorité organisatrice, va lancer une étude sur le sujet.

Pour Louis Boutrin, conseiller exécutif de la majorité de la Collectivité Territoriale et premier vice-président de Martinique Transport, cela devrait permettre de "répondre à un triple impératif, social économique et écologique".
 

Retombées sociales compte tenu du poids des transports dans le budget des familles notamment des familles nombreuses, retombées économiques pour attirer de nouvelles populations en rendant les bourgs et les centres-villes plus attractifs et plus accessibles, et retombées écologiques.

(Louis Boutrin)


D'après Martinique Transport, cette initiative devrait aussi contribuer à "fluidifier le trafic", en particulier dans la conurbation et à diminuer l’empreinte carbone, ainsi que les émissions de gaz carboniques.

Des essais ont déjà été effectués, par exemple sur le territoire de la CACEM depuis la dernière rentrée scolaire. Cette expérimentation devrait s’étendre dans le nord, sur la ligne Saint-Pierre - Lorrain, mais la gratuité a un coût. "Il faudra examiner les comptes et la faisabilité du projet à la loupe" précise Louis Boutrin.
Louis Boutrin
Louis Boutrin, conseiller Exécutif de la CTM, et vice-président de Martinique Transport. ©RnB

Le budget primitif 2020 de Martinique Transport c'est 169 millions d'euros. Sur ces 169 millions, la recette des titres de transport payés par les usagers ne représente que 1,54% des recettes totales.

Comparativement à ce qui se passe en France, les titres de transport, c'est entre 10 et 20% des recettes totales, d’où l'idée d'une étude de faisabilité économique pour envisager la gratuité des transports publics en Martinique.

(Louis Boutrin)


Les premiers résultats de cette étude devraient être connus dans les prochains mois, un projet porté par la majorité la Collectivité Territoriale de Martinique, dont le président du conseil exécutif, Alfred Marie-Jeanne, est déjà en campagne pour un second mandat à la tête de l’institution.