publicité

sport

rss

Traverser l'Atlantique pour sensibiliser à la maladie

Deux équipages français, partis des Canaries, font actuellement route vers la Martinique qu'ils devraient atteindre en février. Leur traversée, qui se fait à la rame, veut promouvoir l'activité physique chez les seniors et sensibiliser à la maladie d'Alzheimer.

  • Par Laurie-Anne Virassamy
  • Publié le
Pour ce genre de voyage, il faut de la force physique, de l'endurance, de la patience, de la motivation, du mental et un peu de folie. En février, la Martinique attendra deux équipages partis des Canaries, à la rame.

Il y a d'un côté le "Quinquatlantic Challenge", Quinquatlantic Chall,  composé de Philippe Berquin, 58 ans, et Gilles Ponthieux, 60 ans. De l'autre côté, un "Océan de maux" mené par Xavier Fabre, 53 ans. Pour les deux défis, l'objectif sportif n'est pas leur seul moteur. "La première chose était de dire que quand on est senior, il faut se préparer pour bien vieillir, pour ne pas arriver à la retraite en n'ayant pas de projets, en se demandant ce que l'on va faire de sa vie", explique Philippe Berquin. "On veut démontrer que l'on est capable de faire des choses hors du commun. Et pour aller encore plus loin, Gilles, mon coéquipier, est atteint de la Maladie de Parkinson. Il veut encore davantage montrer que, même en ayant une maladie dégénérative comme la sienne, on peut quand même se lancer des défis et continuer à vivre comme on a envie de le faire".

Sensibiliser à la Maladie d'Alzheimer, c'est le but de Xavier Fabre qui, au quotidien, s'occupe de personnes atteintes de cette pathologie. "Il y a plein de points de connexions : la rupture sociale, l'espace de vie restreint, les troubles de l'équilibre", décrit-il, en comparant son défi et la maladie.

La motivation de Xavier Fabre

Le premier équipage est à mi-course


Le Quinquatlantic Challenge est parti le 14 décembre 2017. Il est déjà à mi-course. Il devrait atteindre la Martinique vers la période du Carnaval. On peut suivre son évolution sur son site internet. "En allant sur notre site, on peut acheter des coups de rame, 10 centimes par exemple, sachant que l'on doit en faire un million il y a de quoi faire. Et cet argent ira directement à la recherche sur la maladie de Parkinson", rappelle Philippe Berquin.

Quant à Xavier Fabre, il a quitté les Canaries le 28 décembre. L'arrivée est prévue dans huit semaines, mais pendant toute cette période, il n'aura pas de contact avec l'extérieur. "Ça fait partie de l'expérience", précise-t-il.

Pas de communication pour Xavier Fabre


"Je sais que ça va être dur. J'espère que je vais développer les ressources nécessaires pour affronter l'isolement", disait Xavier Fabre avant son départ. "La période n'est pas très douce sur l'eau. On risque de trouver des conditions un peu musclées. Mais ça fait partie du jeu".

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play