Trinidad et Tobago : placé sur une chaise dans un corbillard décapotable le défunt fait un dernier tour dans la capitale

monde
Trinidad et Tobago défunt assis
À Trinidad et Tobago, Che Lewis "assiste" à ses propres obsèques en position assise devant l’église. ©trinidadexpress
Une société de pompes funèbres a réalisé une cérémonie insolite. La dépouille de leur client, Che Lewis, a été embaumée en position assise. Avant de se rendre à l’église pour ses obsèques, sa dépouille a fait le tour de la capitale, Port-of-Spain dans un corbillard décapotable.
Habillé de son meilleur costume et placé sur une chaise dans un corbillard décapotable, le défunt Che Lewis, a fait un dernier tour de Port-of-Spain, capitale de Trinidad et Tobago.

Pour son dernier voyage, Che Lewis a été présenté comme un roi, encadré par ses gardes de corps. À la demande de la famille du décédé, les pompes funèbres ont fait cette prestation qui n'a pas couté plus cher que des obsèques dites traditionnelles.

Le cortège a été vu dans les principales artères de Port-of-spain et est même passé devant le bureau du Premier ministre, Keith Rowley. Des automobilistes ont posté des vidéos sur les réseaux sociaux. Les pompes funèbres ont diffusé en direct la cérémonie.

Confusion à l'église


Une fois arrivé devant l’église, le curé a refusé d’accueillir dans l'église le corps de Che Lewis, hors de son cercueil.

La dépouille de M. Lewis a été placée, toujours en position assise, devant la porte d’entrée. Les obsèques ont été célébrées à l'extérieur de la cathédrale.

À côté de Che Lewis, se trouvait dans un cercueil, le corps de son père, Adlay Lewis également tué par balles. 

Après la cérémonie religieuse, Che Lewis a été enterré selon le rite funéraire pratiqué à Trinidad et Tobago dans son cercueil.
 

Le père et le fils victimes d'un double homicide


Le 15 novembre 2020, vers 23h30, Che Lewis, un mécanicien âgé de 29 ans, a été assassiné dans son sommeil. Son père, Adlay Lewis, 54 ans, qui vivait dans la même maison, a été tué au même moment. Les autres membres de la famille ont été épargnés.

La police de Trinidad et Tobago n’a pas encore élucidé ce double homicide.