Trois bateaux endommagés par la forte houle à l'anse à l'Âne

faits divers
Bateau échoué
Un bateau échoué sur la plage à cause de la forte houle à l'anse à l'Ane ©Xavier Chevalier

La houle a fait des ravages à l'anse à l'Âne aux Trois-Ilets. Trois bateaux ont été emportés par les vagues. Deux ont pu être sauvés alors que le troisième est échoué sur la plage.

Depuis le 31 janvier 2021 et jusqu’au moins lundi 1 février 2021, la Martinique est placée en vigilance jaune pour "mer dangereuse à la côte".

Ce phénomène de houle a été très intense aux Trois-Ilets et à l’anse à l’Âne particulièrement.

Trois bateaux en ont fait les frais. Deux d’entre eux, n’ont subi que peu de dégâts. Ils se sont décrochés mais ne se sont pas renversés. La mer les a déposés sur la plage. Rapidement leurs propriétaires sont arrivés sur place. Avec l’aide des personnes présentes sur la plage, ils ont pu remettre leurs navires à l’eau et sont allés les attachés plus loin du rivage et plus solidement.

Alexandre Moreau, le propriétaire de la troisième embarcation a eu nettement moins de chance.

Alors que son bateau était accroché par bâbord et tribord sur un corps-mort à une centaine de mètres du rivage. Mais à force d’être secoué par les flots, une nouvelle vague vient se briser sur son navire. Conséquence, les amarres lâchent et le bateau est retourné par la houle avant de s’échouer sur la plage, coque en l’air.

Un ami du propriétaire a filmé la scène qui s’est déroulée vers 7 heures du matin dimanche 31 janvier.

Un bateau est emporté par les vagues à l'anse à l'Ane

Quand Alexandre Moreau s’est rendu sur place, il s’est trouvé désemparé, "dégoûté". Il a immédiatement contacté son assurance, qui l’a rassurée. Désormais il multiplie les démarches afin que son bateau soit évacué et qu’il soit indemnisé.

À la mi-journée (lundi 1er février 2021), le bateau est toujours visible sur le sable. Pour l’évacuer, deux solutions sont possibles. Soit par la mer, mais dans ce cas-là, il faut retourner le navire, soit à l’aide d’un engin de chantier qui doit déposer l’embarcation sur une remorque.

D’après les prévisionnistes de Météo France, la houle devrait se calmer dans les heures à venir. Le calme devrait revenir dans la baie.