Trois maisons menacées par un glissement du terrain après les travaux d’un voisin à Bélème au Lamentin

foncier
Glissement de terrain
Photo aérienne des travaux quartier Bélème au Lamentin ©M. Bertrand
C'est un véritable SOS de plusieurs habitants en détresse. Au quartier Bélème au Lamentin, qui sont inquiets pour leurs maisons à cause de nombreux travaux entrepris depuis 2017 par un voisin en contrebas. Trois maisons sont menacées par un glissement du terrain.

En décembre 2021, leur voisin situé en contrebas a entamé de nouveaux travaux de terrassement pour construire ce qui ressemble à une voie de circulation.

Depuis, trois terrains situés au-dessus de la zone de travaux sont déstabilisés. D’après les marquages effectués il y a un an, la terre s’est affaissée d’une dizaine de centimètres.

Permis de construire ?

Les mouvements de terrains provoquent l’apparition de fissures dans les maisons et les semelles des fondations sont désormais apparentes.

Glissement de terrain
Muriel peut désormais passer sa main sous sa maison ©Aurélie Treuil

Pourtant d’après le Plan de Prévention des Risques Naturels, le danger est bien réel. Le site est impacté par des glissements de terrains dans un rayon de 500 mètres et il est soumis à un fort risque sismique.

Évaluer l’ampleur du mouvement de terrain

Des travaux de cette ampleur auraient dû être mieux encadrés mais les habitants impactés affirment qu’aucun permis de construire n’a été déposé. De surcroît, la parcelle aurait été déboisée sans le consentement de l’ONF (Office National des Forêts). Les travaux de terrassement ont également déstabilisé un poteau haute tension qui menace de tomber.

Aujourd’hui, les riverains exigent la création d’un mur de soutènement par une entreprise agrée afin de sécuriser leur terrain. Mais les experts mandatés par les propriétaires des parcelles menacées préconisent d’abord la réalisation d’une étude géotechnique des sols afin d’évaluer l’ampleur du mouvement de terrain.

Patrimoine en danger

Les habitants inquiets ont déjà contacté la mairie du Lamentin et la DEAL (Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement. Si les agents de la DEAL ont constaté les infractions, les habitants attendent toujours une réponse de la municipalité.

Depuis le 31 décembre, on a fait des courriers à la mairie et on n'a eu aucun retour [...] Là ce qui nous inquiète, c'est qu'il continue à remanier le terrain et faire des travaux et nos terrains continuent de bouger. Nous ce qu'on souhaiterait, c'est que nos terrains soient stabilisés

Muriel Bertrand, riveraine

Des réserves...

L’autre inquiétude des riverains, c’est la canalisation des eaux pluviales qui passait justement par la parcelle terrassée. D’ailleurs, le voisin en question, joint par téléphone nous assure avoir entrepris ces travaux pour mieux récupérer les eaux pluviales de ses voisins du haut et reste assez flou sur le dépôt ou non d’un permis de construire en mairie. Il assure entreprendre prochainement le reboisement de son terrain, anciennement classé comme "agricole".

Quoiqu’il en soit, les habitants de cette impasse d’un quartier paisible du Lamentin ne s’immiscent pas dans les règles d’urbanisme, mais demandent seulement la sécurisation de leur terrain afin de dormir un peu plus paisiblement.