"Tu crois que la Terre est chose morte" remporte le prix du meilleur film caribéen du Festival International du Film Documentaire de Martinique

cinéma
Affiche de film
©Sister production
La 4e édition du Festival International du Film Documentaire de Martinique récompense le film de Florence Lazar : "Tu crois que la Terre est chose morte". L'auteur fait découvrir une Martinique qui s’adapte et survit à la suite de la contamination de ses terres agricoles par le chlordécone.
"Tu crois que la Terre est chose morte" de Florence Lazar, remporte à la fois le prix du meilleur film caribéen et le prix spécial du jury de la 4e édition (les révoltés du monde), du Festival International du Film Documentaire de Martinique à Madiana (Schoelcher).

Le documentaire (70') qui date de 2019 traite d'une "Martinique qui s’adapte et survit à la suite de la contamination de ses terres agricoles par le chlordécone, un pesticide extrêmement toxique. Nous suivons les réalités socio-économiques des petits producteurs et la résilience de plusieurs acteurs qui luttent pour faire reconnaître leur combat et pour se réapproprier la pharmacopée locale", explique l'auteur.
 

Le palmarès de cette 4e édition 


♦Prix du jury et prix du film caribéen :
"Tu crois que la terre est chose morte" de Florence Lazar

♦Prix du public :
1 Camarade Jean de Franck Salin  
2 Décolonisation 1 et 2 de David Korn Brzoza et Pascal Blanchard
3 Papa Doc, l’Oncle Sam et les tontons Macoutes de Nicolas Jallot et Emile Rabaté,

♦Prix jeunes :
1- Warrior Woman de Christina D. King et Elizabeth Castle

♦Prix spécial du jury : 
Décolonisation du sang et des larmes de David Korn Brzoza et Pascal Blanchard Volet1 et 2 (diffusion sur France 2, mardi 6 octobre 2020).

♦Prix coup de coeur du jury :
Au-delà des mers de Marie Maffre

Diffusion sur Martinique la 1ère du documentaire "Camarade Jean" le 13 octobre 2020 et de "Fabrice di Falco : un oiseau rebelle", de Gilles Moisset, Filmica Production, le 24 novembre 2020.

La programmation ouvre largement le débat sur les solidarités citoyennes face aux questions environnementales, culturelles, politiques et socio-économiques. Des thèmes qui suscitent le débat et appellent des réponses urgentes.