martinique
info locale

L’UA semble toujours sous tension… même pendant les vacances

éducation
Odile Marcellin François-Augrin
Odile Marcelin-François-Augrin ©Martinique1ere
La présidente du Pôle Martinique sur le Campus de Schœlcher, Odile Marcelin-François-Augrin, était en radio pour un bilan de fin d’année. Le premier constat est que les tensions demeurent très vives, entre le Pôle Martinique et la présidence actuelle d’Eustase Janky.
Les portes de l’Université des Antilles se sont refermées vendredi soir (27 juillet), le temps des vacances. Odile Marcelin-François-Augrin, la présidente du Pôle Martinique sur le Campus de Schœlcher était en radio pour un bilan de fin d’année. Le premier constat est que les tensions demeurent très vives, entre le Pôle Martinique et la présidence actuelle d’Eustase Janky.
 

Deux pôles, une université


Odile Marcelin-François-Augrin, très diplomatique a parlé de positif et de négatif durant la saison écoulée.
Du positif, en évoquant notamment les nombreuses conventions qui ont été signées avec des partenaires économiques et associatifs, pour par exemple, permettre l’insertion des jeunes, à travers des contrats de professionnalisation. En effet, des parcours d’insertion sur mesures sur une année seront élaborés pour eux.

Mais la présidente du Pôle Martinique est également revenue sur le fait que plusieurs licences ont été arrêtées brusquement, prenant de court des étudiants en histoire de l’Art, en Sciences Sociales ou en Administration publique. Une situation que n’apprécie pas Odile Marcelin-François-Augrin. 

Et la présidente du Pôle Martinique sur le Campus de Schœlcher met très clairement en cause le rôle du président Eustase Janky.  Selon elle, dans cette affaire, ce dernier a joué en solo, et sans transparence. 

Odile Marcelin-François-Augrin

Publicité