Un chef d'entreprise martiniquais s'offre un "catamaran écolo"

loisirs
Bateau électrique
©Martinique la 1ère

Un catamaran 100% électrique devrait démarrer ses promenades en mer dès mars prochain si la pandémie de coronavirus ne perturbe pas cette perspective. Le concept est celui de René Pain, un chef d'entreprise martiniquais.

Présentation d'un catamaran solaire de plus de 13 mètres de long, 5 heures d'autonomie, 9  noeuds, 26 places. Un bateau 100% électrique destiné à la balade en mer, notamment pour aller à la rencontre des dauphins dans le nord caraïbe (Carbet, Saint Pierre...). Sa construction commencée en janvier 2020, s'est achevée douze mois plus tard. Coût total : 470 000 €.

(Re)voir le reportage de Irène Emonides et Thierry Maisonneuve.

Un catamaran électrique conçu par un chef d'entreprise martiniquais

 

René Pain, un chef d'entreprise qui gère 11 salariés, est passionné et persévérant. Il a dû se battre presque seul pour faire aboutir ce projet.

Ça a été difficile parce qu'au départ j'ai sollicité une aide financière de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), j'ai même écrit à Bruno Lemaire, ministre de l'Économie qui m'a renvoyé vers la CTM. Voyant que ça ne marchait pas, j'ai monté un simple projet de défiscalisation.

René Pain, chef d'entreprise

 

"On a eu la chance d'avoir un client qui avait un souhait d'avoir un bateau original avec des avancées technologiques", explique Manu Velasquez, responsable de la construction.

Un catamaran 100% électrique devrait démarrer ses promenades en mer dès le 1er mars prochain si la pandémie de coronavirus ne perturbe pas cette perspective.