Un collégien trouve un stage grâce aux réseaux sociaux et pourra passer son brevet

éducation
Néo stage
Le jeune Néo avec sa banderole demandant un stage ©Réseaux sociaux

Néo, en classe de 3e ne trouvait pas de stage. Alors qu'il essuyait de nombreux refus, il a décidé d'utiliser les réseaux sociaux. Une initiative qui lui a permis de décrocher son précieux stage. 

Si vous avez passé un peu de temps sur les réseaux sociaux, vous avez sûrement dû voir son message. Grâce à eux, un collégien a trouvé un stage, nécessaire pour passer le brevet. 

Néo Perroni, âgé de 14 ans est scolarisé au collège Perrinon. Alors qu’il démarchait les ophtalmologues afin de réaliser un stage de 5 jours, tous lui ont répondu de manière négative. Sauf que cette immersion dans une entreprise est obligatoire et compte pour son brevet. 

Une idée originale, à l'ère du temps

 

C’est alors qu’il a l’idée de partager sa demande sur les réseaux sociaux. Immédiatement la publication est très fortement relayée par les internautes.

Sur celle-ci, Néo est debout et tient une banderole sur laquelle est écrit "Je suis Néo. J’ai 14 ans, je suis en 3ème au collage Perrinon. Je recherche un stage (5 jours seulement) comptant pour mon examen : brevet des collèges, chez un ophtalmologue. Difficile à trouver. Aidez-nous, les jeunes !!!! Les jeunes veulent réussir !!!! Merci".

Sur sa banderole est aussi inscrit le numéro de téléphone de son père. 

Néo stage
Le jeune Néo avec sa banderole demandant un stage ©Réseaux sociaux

"On ne voulait pas de nous"

 

Le collégien affirme que toutes ses demandes, effectués de façon classique ont été refusées. "Je me suis aperçu qu’il y avait comme un barrage à cause du contexte sanitaire. On ne nous renvoyait pas chez nous, mais c’était une manière de dire que l’on ne voulait pas de nous. Malgré tout cela, avec mon père, nous avons eu l’idée de cette grande affiche". 

Il poursuit en précisant que le choix des réseaux sociaux s’est fait naturellement pour leur vitesse. "L’annonce a été postée le samedi. Je l’ai envoyé à tout le monde, à mes amis, aux amis de mes parents, mais aussi à la municipalité de Sainte-Anne, aux différents groupes de jeunes ...".

Une solidarité efficace 


Il précise que l’information a dépassé les frontières de la Martinique, elle a été relayée en Guadeloupe et dans l’hexagone. 

Le jeune homme tient à remercier toutes les personnes qui ont partagé son message et ont permis de trouver son stage. 

Néo stage
Le jeune Néo avec une nouvelle banderole remerciant les personnes qui l’ont aidé. ©Réseaux sociaux

Désormais, le collégien espère que cette période d’observation confirmera ses envies d’ouvrir dans le futur son propre cabinet d’ophtalmologie. Il souhaite également que grâce à son message, les autres jeunes qui étaient dans la même situation que lui, trouvent rapidement une solution.