Un commando armé débarque au Domaine de l’Oasis à Rivière-Salée et tire : au moins 7 personnes blessées

violence
Fusillade au domaine de l'Oasis
Fusillade au domaine de l'Oasis à Rivière-Salée. ©Marc-François Calmo
Tôt dans la matinée du 11 novembre 2022, au Domaine de l'Oasis à Rivière Salée, une fusillade a éclaté pendant le concert de la chanteuse de dancehall Maureen. Ce lieu de spectacle est toujours bien fréquenté et au moins 7 personnes ont été prises en charge par les services de secours dont une dans un état grave.

Les faits se déroulent vers 3 heures du matin du 11 novembre 2022. 700 personnes se trouvent dans le lieu du spectacle lorsque les coups de feu éclatent. C’est la panique. Les patrons du Domaine de l’Oasis, venus écouter Maureen, la populaire chanteuse de dancehall, courent pour se mettre en sécurité.

Le mouvement de foule blesse davantage de personnes, mais le nombre est indéfini pour l'instant.

Chaussure perdue dans la panique
Chaussure perdue dans la panique... ©Marc-François Calmo

C'était une soirée calme qui devait se terminer vers 4 heures. L'arrivée d'une cinquantaine de motos transforme le Domaine de l’Oasis en scène de bataille. Les 10 agents de sécurité, qui ne portent ni armes ni gilets par balles, sont impuissants. Les patrons se sentent piégés.

Selon les premiers témoignages, un groupe de personnes (plusieurs dizaines) avec des cagoules et armes à la main force la porte et fait irruption dans les lieux. "Des individus venus pour tuer", selon des témoignages.

Quatre hommes et une femme sont blessés par balles. Ils ont été pris en charge par les services de secours.

Scène des faits à l'Oasis
Scène des faits à l'Oasis. ©Marc-François Calmo

Selon Daniel Mirsa, responsable du Domaine de l'Oasis, "les malfaiteurs sont passés par La Reprise, un autre lieu de spectacle avant de se rendre à Rivière Salée".

Ce vendredi soir, 11 novembre 2022, T- Vice, le groupe mythique du kompa haïtien est à l’affiche au Domaine de l’Oasis. Il s’agit d’un concert unique. Selon Daniel Mirsa, le concert est maintenu. 

En plus des fouilles et le passage obligatoire par un portique qui détecte des objets métalliques, les mesures de sécurité doivent être renforcées. 

La Martinique, est au cœur d'une violence inouïe même dans les lieux publics.

La section spéciale de la gendarmerie mène l'enquête.

Les enquêteurs sur place
Les enquêteurs sur place. ©Marc-François Calmo

 

Voitures de gendarmes
Déploiement des gendarmes sur les lieux. ©Marc-François Calmo