Un homme mis en cause dans des affaires d’homicides arrêté ce matin à Fort-de-France

justice
opération de police dans le quartier de Godissard (Fort-de-France) pour interpeller un suspect mis en cause dans des affaires d’homicides ©Police Nationale
Des policiers de la DTPN épaulés par des collègues du Raid sont intervenus ce mercredi matin (22 juin 2022) à 6h au quartier Godissard à Fort-de-France pour interpeler un suspect.

Dans le milieu de la police, l’homme est surnommé le "castor". Sans doute parce qu’il sait habilement se fondre dans la nature aussi facilement que ce rongeur semi-aquatique, très à l’aise quand il se déplace à terre autant que lorsqu’il se cache sous l'eau. 

Quel est le vrai nom du "castor" ? Quel est son âge ? De quoi est-il accusé précisément ? On sait peu de choses pour l’instant sur l’identité de cet homme et le détail des faits qui lui sont reprochés. Les enquêteurs restent plutôt discrets. 

Il est mis en cause dans des affaires d’homicides survenus ces derniers temps sur le territoire de la Martinique. Cela dit, il y a une porosité entre les différents types de délinquances. Là, pour le cas d’espèce, une instruction est en cours et c’est elle qui le dira. Mais souvent et régulièrement on constate une porosité entre le trafic d’armes, les stupéfiants et les actions violentes.

Guillaume Mauger, Directeur territorial de la police nationale en Martinique 

De source policière on précise également que l’arrestation est intervenue ce matin (mercredi 22 juin 2002) dans le cadre d’une commission rogatoire. C’était une opération à "haut risque" car le "castor" est "réputé dangereux et armé".

Appuyés par leurs collègues du RAID, les policiers de la DTPN ont agi dès 6h au quartier de Godissard en prenant toutes les précautions d’usage. Tout s’est finalement bien déroulé. Le "castor" n’a pas opposé de résistance significative.

Police Nationale
Les policiers de la DTPN et du RAID au cours de. leur opération (mercredi 22 juin 20222 à Godissard) ©Police Nationale

Son arrestation survient dans un contexte sensible de grande délinquance. Depuis le début de l’année, douze homicides ont été commis en Martinique. Les malfaiteurs n’hésitent pas à faire usage de manière "décomplexée" de leurs armes à feu.

Dans le cadre d’affaires criminelles, d’homicides ou tentatives d’homicides, ce sont des enquêtes extrêmement méticuleuses  qui demandent du temps parce qu’il y a beaucoup de recoupements à faire. Il faut exploiter les preuves, les traces, les indices. Mais nous irons jusqu’au bout à chaque fois pour trouver les auteurs des infractions les plus graves.

Guillaume Mauger, Directeur territorial de la police nationale en Martinique 

Le "castor" a été placé  en garde à vue au commissariat de Fort-de-France. Il devrait être présenté demain (jeudi 23 juin 2022) à un magistrat du parquet.