Un trafic de cocaïne démantelé entre la Martinique et Montpellier

trafic de drogue
617329244354f_cocaine.jpg
Cocaïne ©DR
Deux individus soupçonnés d’avoir employé des mules pour acheminer de la drogue entre la Martinique et Montpellier, au sud de la France, ont été interpellés par la police judiciaire.

C’est en janvier 2021 que les investigations ont débuté. À cette époque, une enquête était menée sur un "point de deal" dans la cité Gely, un endroit connu pour être un haut lieu du trafic de cocaïne à Montpellier au sein de la communauté gitane sédentarisée.

La cocaïne arrivait par avion depuis la Martinique et était ensuite acheminée en train de Paris à Montpellier

Agissant sous commission rogatoire, les policiers ont mis sous surveillance deux individus originaires des Antilles qui demeurent à Montpellier. Il s'agit des organisateurs et logisticiens du réseau. Ils employaient des "mules" martiniquaises qui voyageaient par avion entre Fort-de-France et Paris puis vers Montpellier en train ou parfois là encore en avion.


Au moins deux trajets ont été mis au jour par les enquêteurs en mars et en juillet, avec remise des produits importés à la cité Gély. L'un des organisateurs, âgé de 25 ans, a été arrêté fin septembre tout comme un passeur de 29 ans. Seize pains de cocaïne pour un poids de 18 kilos ont été saisis tout comme 2 000 euros en liquide ainsi que 100g de résine de cannabis, des produits de coupe et des véhicules.

Ce trafic était établi dans un autre lieu, la cité Saint-Martin. Les deux hommes ont reconnu les faits et ont été mis en examen et écroués.

À la fin du mois du mois dernier, c’est un deuxième organisateur du réseau, ex-associé du premier et âgé de 22 ans qui a été arrêté. À son domicile, les policiers ont saisi de la cocaïne et du cannabis. Chez son frère, âgé de 21 ans, c’est surtout une réplique de Kalachnikov qu’ont découvert les enquêteurs. L'aîné a été placé en détention provisoire ce vendredi 3 décembre 2021, le cadet est lui placé sous contrôle judiciaire.