Un trou béant devenu un casse-tête pour les usagers de la RD 03 au Lamentin

travaux publics
Travaux
©Martinique la 1ère
Apparu depuis 24h au niveau du pont de la Lézarde, au quartier Soudon, ce trou est apparu en pleine journée, avec un diamètre suffisamment grand pour interdire totalement la circulation sur une voie.

Affaissement de la chaussée sur la Route Départementale 03 (pont de la Rivière Lézarde) au quartier Durocher au Lamentin. Par mesure de sécurité, les services techniques de la CTM ont préféré installer des déviations et empêcher tout passage sur la structure, pour une durée encore indéterminée. Ce mardi matin (26 octobre 2021), les techniciens étaient à pied d’œuvre déjà pour comprendre ce qui s’est passé.

Parmi les premières pistes avancées pour expliquer cet énorme trou : les eaux souterraines qui ont aspiré les matériaux du support du pont à cet endroit-là. Le ruissellement des eaux de surface a certainement eu un rôle également.

Il faudra mener bien des études pour savoir quelle réparation à effectuer sur le pont. Et cela pourrait prendre du temps sans qu’aucune date n’ait été avancée par les services de la gestion de routes de la CTM.

Travaux
Pont de la Lézarde, quartier Soudon, ce trou est apparu en pleine journée, avec un diamètre suffisamment grand pour interdire totalement la circulation sur une voie. ©Martinique la 1ère

L’idée est quand même de partir, le plus vite possible, sur un rétablissement de la circulation sur une voie, en alternance, et avec également une limitation du tonnage sur la structure. Une solution provisoire, car la RD 03 est une voie très passante avec près 10 000 usagers qui l'empruntent chaque jour. La déviation proposée rallonge les délais de route de plus d’une heure.

Un coup dur pour les activités économiques

 

Un peu plus loin, aux abords d'une ancienne discothèque, plusieurs entreprises risquent de trouver le temps long. Le gérant d'un restaurant nous confiait que ce nouveau coup du sort n’allait pas arranger ses affaires. Aucun de ses clients des alentours ne fera le tour qui est estimé à près d’une heure, dans le meilleur des cas. Un incident qui intervient alors que son activité peine à se relever de la crise Covid.

Par ailleurs, un riverain nous confie que son travail, chez un opérateur de téléphonie, était à 5m en temps normal, désormais il est à plus d’une heure. Il ne sait pas encore comment il devra s’organiser pour les courses et pour la gestion des enfants.

Certains de ces riverains ont proposé de se rencontrer et voir comment mettre sur pied un système de relais de chaque côté du pont... Des solutions sont donc à l’étude.