Une collecte alimentaire pour les animaux de Saint-Vincent et Grenadine, avec le Rotary des Antilles

catastrophes naturelles
Vue de Saint-Vincent avec les cendres
Vue depuis l'observatoire Belmont à Saint-Vincent. Il est impossible de voir le volcan à cause des retombées de cendres. ©UWI-SRC

Les cendres de la Soufrière entrée en éruption depuis le 9 avril 2021 à St.Vincent, ont recouvert les habitations et la végétation. Conséquence : les animaux ne peuvent plus se nourrir et s’abreuver, d'où la collecte alimentaire des rotariens antillais, jusqu’au 30 juin prochain.

Depuis les éruptions de la Soufrière, début avril 2021, Saint-Vincent et les Grenadines subissent encore le rejet des cendres volcaniques. Des milliers d’habitants ont dû quitter leurs habitations, tandis que les animaux en errance subissent encore de plein fouet, l’impact de cette poussière sur la végétation et l’eau.

Les clubs du Rotary de Guadeloupe et de Martinique viennent de lancer "une grande collecte d’aliments non périssables pour animaux, de fourrage, de mélasse, de contenants pour le stockage et la distribution d’eau, de médicaments, de matériels de construction, d’abris et aussi d’argent".

Les animaux qui errent librement sont maintenant sans fourrage car leurs pâturages ont également été totalement détruits par la cendre et la poussière.

 

La population animale à évacuer de la zone à risque a été estimée à environ 9 000 bêtes (5000 petits ruminants, 3000 chiens et chats, 700 porcs, 100 bovins, 22 chevaux et ânes).(…)

 

Des chiffres qui ne tiennent pas compte de tous les animaux détenus par des particuliers, difficilement identifiables.

(Les clubs du Rotary de Guadeloupe et de Martinique)

 

Plusieurs partenaires et grands groupes mobilisés

 

En réalité, depuis le 21 avril 2021, plusieurs partenaires et grands groupes commerciaux ont déjà permis d’acheminer sur place, au départ de la Guadeloupe, près de 2 tonnes d’aliments pour animaux domestiques, 5 tonnes d’aliments pour bovins, caprins, porcins, volailles, lapins, ainsi que 4 tonnes de mélasse.

Depuis la Martinique, plusieurs acteurs économiques ont également répondu à l’appel, en s’engageant à fournir un container de 20 pieds d’alimentation en tout genre d’après le Rotary. Il est aussi prévu prochainement un envoi d’herbe enrubannée et de son de blé pour les ruminants.

"Le suivi de l’acheminement et la logistique de toutes ces denrées alimentaires pour les animaux, seront assurés par un commissionnaire en transport" précise les clubs services antillais.

Cendres à Saint-Vincent
Les dégâts des cendres à Saint-Vincent ©UWI Seismic

8 semaines de collecte…jusqu’au 30 juin 2021

 

Les besoins étant relativement importants et urgents, pour plus d’agilité, nous faisons le choix d’inscrire notre action dans la durée et simultanément sur nos deux îles de Guadeloupe et de Martinique.

 

Elle se déroulera du mercredi 5 mai au mercredi 30 juin (soit 8 semaines).

Durant cette période, chacun sera invité à s’associer à l’opération en faisant, au choix, soit :

 

  • Un don en nature de marchandises. Ce dispositif est réservé aux professionnels qui seront sollicités en fonction des besoins.
  • Un achat de marchandises. Chacun pourra commander au fournisseur de son choix. Le dispositif mis en œuvre est le même que celui utilisé pour la banque alimentaire. Les produits achetés sont laissés sur place.
  • Un don en numéraire. Chacun pourra faire un don en argent en participant à la cagnotte en ligne, ou en envoyant un chèque ou en procédant à un virement.

(Les Rotariens)

 

Un site internet référençant ces différentes options et l’ensemble de nos partenaires a été créé pour l’occasion. Au fur et à mesure de cette collecte, la marchandise sera acheminée à Saint-Vincent précisent les organisateurs.

Ces actions sont organisées en lien avec les autorités de Saint-Vincent ajoutent les Rotariens de Guadeloupe et de Martinique.