Une décharge métamorphosée en jardin à Saint-Pierre

environnement
Sculpture
©C.Cupit

Les déchets souillent nos plages et nos sites naturels. Certains luttent contre ce fléau environnemental. À Saint-Pierre, l'artiste Vénus Chantal Hippocrate a transformé une ancienne décharge en jardin où elle expose ses sculptures.

Il aura fallu quatre années de labeur à Vénus Chantal Hippocrate, pour faire de cette ancienne décharge à ciel ouvert, un  lieu d'exception.
C'est sur ce site naturel, situé sur la route du Prêcheur, sur le littoral, qu'elle a choisi d'exposer ses sculptures.

J'ai réussi à monter sur le terrain et je me suis enfoncée dans des tonnes d'ordures...

Des voitures, des réfrigérateurs et des congélateurs. J'ai retiré 90 tonnes d'ordures, en une journée, grâce à l'intervention de l'association Pays Propre, et pendant 3 ans, 10 tonnes, toute seule.

Vénus Chantal Hippocrate

 

Sculpture
©C.Cupit

Une fois nettoyé, le site a été transformé en exposition itinérante. Vénus Chantal Hippocrate façonne des sculptures, dans la roche volcanique, surnommée pierre de fer, car difficile à travailler.


La ville de Saint-Pierre possède déjà, deux sculptures de l'artiste. La première a été inaugurée en 2017, lors de la visite de l'ancienne ministre des outre-mer, Annick Girardin. La deuxième a été inaugurée en novembre 2020, pour la journée de lutte contre les violences faites aux femmes.

Vénus Hippocrate a également aménagé une plantation de cactus. Cette variété surnommée raquette en Martinique, produit un fruit, le nopal ou la figue de barbarie, utilisé en pharmacopée, pour ses vertus médicinales.

Plantation de cactus
Une décharge transformée en plantation de cactus. ©C.Cupit

Je suis restée 7 mois, au Mexique, parce-que je voulais étudier le nopal, que l'on appelle aussi, figue de barbarie. Mais en Martinique, on ne s'en est pas occupé, ça n'a pas été cultivé . Ça a poussé sauvagement. Alors j'ai ramené quelques plants.

Vénus Chantal Hippocrate

 

Plantation de cactus
Plantation de cactus à Saint-Pierre. ©C.Cupit

Vénus Hippocrate a un rêve : produire de la figue de barbarie, à grande échelle.

Je veux faire un champ de 5 à 6 hectares de figue de barbarie parce que, en plein carême, lorsqu'il n'y a pas une goutte d'eau, on donne cela aux bêtes. Elles n'auront pas besoin de boire de l'eau et ne seront jamais malades.

Vénus Chantal Hippocrate


En attendant de concrétiser son projet, Vénus Hippocrate expose ses sculptures, jusqu'au 15 juillet 2021 à Saint- Pierre.

Sculpture
©C.Cupit
Sculpture
©C.Cupit
Sculpture
Sculpture à Saint-Pierre. ©C.Cupit