Une minute de silence dans le vidé après l'agression de deux membres du groupe Gwanaval

faits divers
Une minute de silence respectée par le groupe. ©Peggy Pinel-Féréol
Suite à une agression en fin de vidé hier (lundi 28 février 2022) contre deux membres du groupe Gwanaval, le "Kolektif du 21 févriyé" a décidé de réagir. Le groupe a respecté une minute de silence au cours du vidé de ce Mardi gras (1er mars 2022).

Il est 17 heures, le coup de sifflet retentit et les musiciens s'arrêtent de jouer. Les carnavaliers continuent de chanter. Un membre prend la parole. 

On avait décidé de ne pas descendre aujourd'hui. Mais nous nous sommes dit que nous n'allons pas arrêter notre carnaval pour des cons. Nou di nou ka désann, mais il faut marquer le coup malgré tout.

Les suiveurs du groupe valident et applaudissent. Le représentant explique ce qui s'est passé. 

Une minute de silence a été observée suite à une agression. ©Peggy Pinel-Féréol


En effet, en fin de vidé hier (lundi 28 février 2022) alors que le groupe revenait à son camp de base. Deux membres du groupe ont été agressés. 

Il y a eu un incident entre des jeunes qui ne faisaient partie ni du groupe ni du public. Nous avons appris qu'il y avait eu des incidents et que l'un d'eux était venu se camoufler au sein du public. Quelques musiciens sont intervenus pour le protéger. Ça s'est tassé. Puis nous avons vu le groupe traversé par ce même groupe de jeunes et nos musiciens ont été bousculés dont un blessé à l'arme blanche.

Eric Mesnil, président du groupe Gwanaval

Dépêchés sur place, les pompiers l'ont pris en charge et acheminé au CHU de Martinique. Selon les membres du groupe, son état est stable. 

Le groupe Gwanaval dans la rue. ©Peggy Pinel-Féréol

Le Kolektif composé de différents groupes a décidé de marquer le coup avec cette minute de silence. Ces membres ont bataillé pour obtenir ce carnaval 2022 au centre-ville de Fort-de-France pour l'ensemble de la population. 

Il fallait une action symbolique. Faire silence, un arrêt de quelques minutes pour interpeller au coeur du carnaval pour bien se faire entendre.

Puis le groupe est reparti et la ferveur du carnaval a repris le dessus. Mais personne n'oubliera le message. Le Kolektif du 21 Frévriyé envisage de déposer une plainte.