Usain Bolt, désormais homme d'affaires, veut breveter sa pose de la victoire

people
Usain Bolt pose
La pose emblématique d'Usain Bolt ©twitter Usain Bolt
Depuis sa retraite, le sprinteur jamaïcain Usain Bolt, détenteur des records du 100m et 200m, s’est reconverti en homme d’affaires. Il vient de déposer une demande de brevet de la pose qu’il adoptait après ses courses. Il souhaite en faire un logo pour les vêtements et accessoires. En revanche, sa start-up de trottinettes électriques est au bord de la faillite.

Le 17 août 2022, Usain Bolt a déposé une demande de brevet auprès du bureau américain des brevets et des marques déposées. Il souhaite protéger sa pose de la victoire pour en faire le logo des produits vestimentaires, bijoux, accessoires et même des lieux qui accueillent le public.

Une fois validé, le logo pourrait être exploité par l’ancien athlète ou vendu comme une franchise.

C’est depuis 2008, lors des Jeux Olympiques de Pékin, que la pose d’Usain Bolt est devenue célèbre. Dans sa demande de brevet la description indique : ''la silhouette d’un homme dans une pose distinctive, avec un bras plié dans la direction de la tête et l’autre bras levé pointant vers le haut.''

Brevet Usain Bolt
Demande de brevet d'Usain Bolt ©uspto twitter

Depuis sa retraite de la piste en 2017, Usain Bolt a signé avec des partenariats et plusieurs marques pour la promotion des boissons, montres et vêtements de sports.

Une entreprise de trottinettes électriques en difficulté

Le 3 août 2022, la compagnie Bolt Mobility qui louait les trottinettes et d’autres modes de transport électriques a annoncé la suspension de ses activités.

Fondé en 2018 par Usain Bolt et d’autres actionnaires, Bolt Mobility était présent dans plusieurs villes américaines ainsi qu’à Paris, était censé révolutionner le transport avec ses outils écologiques.  

En Europe, Bolt Mobility voulait s’implanter dans une vingtaine de grandes villes.

En 2019, Usain Bolt s’est rendu à Paris pour lancer le projet. Rebaptisée B Mobility, la compagnie avait du mal à s’installer face à la concurrence de plus d’une dizaine d’opérateurs.

En août 2022 donc, un communiqué de presse émis par le siège de Bolt Mobility en Floride aux États-Unis, affirme que la compagnie était à court d’argent. Des investisseurs privés n’ont pas versé la totalité des 40 millions d’euros de capitaux promis pour développer l’entreprise.

Du jour au lendemain, des centaines de trottinettes et de vélos électriques ont été abandonnées.

Aux États-Unis, la ville de Richmond en Californie était obligé de déplacer les appareils de Bolt Mobility car les responsables de la compagnie ne répondaient ni aux appels téléphoniques ni aux courriers électroniques.

Selon le site-web de Bolt Mobility, la compagnie sera restructurée.