Utilisation frauduleuse de l’éthéphon sur les bananes jaunes en Martinique : quelle est cette molécule ?

écologie
Définition de l'éthéphon. ©Martinique la 1ère
Une enquête judiciaire a été ouverte en Martinique après la découverte d'un usage frauduleux d'éthéphon, une molécule qui accélère la coloration des fruits, sur des bananes plantains commercialisées sur le territoire. Quelle est la définition de ce produit "légèrement dangereux", selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ?

La Martinique vit-elle un nouveau scandale sanitaire après celui du chlordécone ? Des contrôles menés par les services de l'État révèlent l'utilisation frauduleuse de l'éthéphon, un produit phytosanitaire interdit sur la culture de la banane plantain (banane jaune), l'un des légumes préférés de la population.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) classe ce produit comme "légèrement dangereux".

S’agissant des consommateurs, l’évaluation toxicologique de l’éthéphon menée par l'OMS en 2015, conclut qu’il est peu susceptible de présenter un risque cancérigène. S’agissant des utilisateurs, un usage non maîtrisé est susceptible d’occasionner plusieurs types de symptômes tels que des brûlures de la peau, des lésions oculaires, des diarrhées, des crampes d'estomac ou l'augmentation de l'appétit.

L'État annonce la mobilisation de ses services concernés pour arrêter une éventuelle filière. Autorités judiciaires, de police et de gendarmerie, sont aussi en alerte.