Va-t-on vers un allègement du couvre-feu d'ici à la fin de la semaine en Martinique ?

coronavirus
61b09e8bbe2e9_whatsapp-image-2021-12-08-at-07-55-22-2.jpeg
Couvre-feu en Martinique. ©Peggy Pinel-Fereol
Les indicateurs liés à la Covid sont en baisse. La préfecture de Martinique envisagerait de faire évoluer les mesures pour endiguer la maladie si la tendance se poursuit après la publication des chiffres de l'ARS, attendus demain mardi 29 mars 2022.

Depuis plusieurs mois, la Martinique est sous couvre-feu. L'entrée en vigueur a changé, passant d'abord de 18 à 20 heures puis de 22 heures à 5 heures depuis le 18 février 2022. 

Les différents indicateurs qui mesurent la circulation de la Covid sont en baisse, même s'ils restent au-dessus des seuils d'alertes. Mais c'est bon signe.

Un alignement sur la Guadeloupe ?

Le nombre de contaminations varie depuis plusieurs semaines. Un pic a été constaté une semaine après le carnaval. Une hausse qui a duré 15 jours. Depuis, les chiffres diminuent.

Dans ce contexte, la préfecture de la Martinique étudierait plusieurs pistes, dont celles de s'aligner sur la Guadeloupe. Les courbes des indicateurs de l'île sœur sont identiques à celle de la Martinique.

Les chiffres attendus demain (mardi 29 mars 2022) pour la Martinique devraient être en baisse. Le couvre-feu pourrait être supprimé.

Pour l'instant, afin de rentrer dans un établissement recevant du public (ERP), tout le monde doit présenter un pass sanitaire (preuve de vaccination complète ou test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 heures).

Les autorités envisageraient de supprimer cette condition d'accès pour certains ERP. Afin d'arriver à un tel résultat, la préfecture pourrait jouer sur les jauges et sur les masques. 

Pour éradiquer la Covid, la préfecture et l'ARS rappellent qu'il faut respecter les gestes barrières sous peine de vivre un nouveau de l'épidémie.