Le Vaval 2019 dévoilé avant les jours gras provoque la colère de ses concepteurs

carnaval
Vaval 2019 réseaux sociaux
La photo du Vaval 2019 a fuité sur les réseaux sociaux. ©RS
Les concepteurs du Vaval sont furieux. L'image du roi du carnaval a fuité sur les réseaux sociaux avant sa sortie officielle du dimanche gras. C'est la deuxième année consécutive que cela se produit. 

 
Cette année encore, la tradition ne sera pas respectée. Au lieu d'être découvert dans les rues de Fort-de-France à l'occasion de sa première sortie le dimanche gras, une photo du Vaval 2019 est partagée depuis jeudi 28 février 2019 sur les réseaux sociaux. 

Depuis deux mois, l'artiste Kako et cinq agents de la ville de Fort-de-France sont mobilisés pour la fabrication du Roi du carnaval. Les équipes sont très déçues de voir leur travail livré sur les réseaux sociaux "pour faire le buzz", disent-ils.

"Je ne trouve pas vraiment les mots qu'il faut pour condamner ce geste. Ça n'a pas de sens à mes yeux. Je suis dépité par rapport à ça, mais sinon le travail va se faire et le Vaval sera dans les rues, mais sans surprise", explique Kako. 

(Re)voir le reportage d'Alain Livori et Olivier Nicolas-dit-Duclos. 

Le coût du Vaval 


Pour faire un beau Vaval, il faut du papier (journaux invendus mis à disposition gratuitement), du tissu, de la mousse, de la peinture, et beaucoup de fer. La charpente de Sa Majesté est composée à 60% de fer. 
Selon le chef de la mission carnaval à Fort-de-France, le coût du roi du carnaval est évalué à 20 000 euros, dont 4 000 pour les matériaux nécessaires à la confection du bwa bwa, le reste correspond aux salaires.