martinique
info locale

Violence en Jamaïque : 104 hommes, 9 femmes et 3 enfants assassinés rien qu'en janvier 2020

meurtre
Jamaïque police
La police jamaïcaine impuissante face à la criminalité ©independent
Au 31 janvier 2020, 116 personnes très exactement ont été tuées sur l’île, soit 8% de plus par rapport à la même période en 2019. Face à cette criminalité galopante, les autorités ont instauré des zones d’état d’urgence.  
En janvier 2019, la Jamaïque enregistrait 104 meurtres. Un an après, ces assassinats ont augmenté de 8%, soit 116 victimes au 31 janvier 2020, parmi lesquelles figurent neuf femmes et trois enfants. Rien que pour la dernière semaine de janvier (de cette année), 35 personnes ont été tuées en Jamaïque, où de nouvelles zones d’état d’urgence ont pourtant été établies récemment par les autorités.

Dans trois des huit secteurs placés sous état d'urgence, le nombre de meurtres est en augmentation. C’est le cas au sud de la paroisse de Saint-Andrew, dans le sud de Sainte-Catherine et à l’Est de Kingston. Dans la capitale, cette mesure d’exception a été décrétée il y a quelques jours seulement. 
 

1326 meurtres pour l'année 2019


A l’annonce de l’extension de cet état d’urgence, et en dépit des critiques de l’opposition, le premier ministre jamaïcain se dit "convaincu que cette mesure reste l’un des meilleurs moyens pour combattre la criminalité" (…).
Andrew Holness affirme que son administration est "déterminée à faire baisser le taux d'homicides".

Le nombre élevé de meurtres auxquels le pays est confronté aujourd’hui n’est pas le résultat d’un phénomène né du jour au lendemain (Andrew Holness, premier ministre jamaïcain).

Meurtres Jamaique
En 2019, la Jamaïque a enregistré plus de 1326 meurtres au total. Un chiffre en augmentation de 3,4%, par rapport à 2018.