publicité

"Vous êtes des moins que rien" aurait dit un gendarme au personnel civil de la défense en Martinique

Une partie du personnel civil de la défense est en grève aujourd'hui (mardi 15 mai) à l'appel de la CFDT, pour réclamer davantage de respect. "Vous êtes des moins que rien" aurait dit un haut gradé de la gendarmerie à certains salariés. 

Personnel civil de la défense en grève à l'appel de la CFDT (mardi 15 mai 2018). © Christine Cupit
© Christine Cupit Personnel civil de la défense en grève à l'appel de la CFDT (mardi 15 mai 2018).
  • Christine Cupit
  • Publié le , mis à jour le
"Ce que nous demandons c’est le respect de la personne humaine. Nous dénonçons un problème de management (...) Lorsqu’un militaire dit à un civil, vous êtes des moins que rien en joignant le geste à la parole, c’est de l’irrespect ou de la provocation", explique Yves-Marie Grivalliers secrétaire général de la CFDT défense.

Depuis le 17 avril dernier, une plate forme revendicative est déposée avec 5 points dont celui qui concerne "le respect du personnel civil et de leurs représentants", insiste le syndicat.

Le 20 avril, le colonel Agostini, chef de la gendarmerie en Martinique, a reçu une délégation syndicale mais sans succès d'après la CFDT. "Il a écouté le personnel mais ne l’a pas entendu". "Moi je fais confiance à mon encadrement", aurait répondu le Colonel.

Le personnel civil de la défense souhaite une rencontre avec le préfet ou son représentant "pour bien entendre ce que vit ce personnel", précise la CFDT.

Un accord a été trouvé en fin de matinée. Une formation de management sera proposée au gendarme mis en cause et un chef d'équipe sera désigné pour participer aux réunions d'encadrement. Le mouvement est suspendu.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play