2 021 000 € de la Collectivité Territoriale de Martinique, pour le fonds national de solidarité en faveur du monde économique

entreprises
Signature convention Etat/CTM
©Préfecture/CTM : (à gauche) Stanislas Cazelles, préfet, et Alfred Marie-Jeanne, président du conseil exécutif de la CTM jeudi 17 avril 2020.
L'État et la Collectivité Territoriale de Martinique ont signé le jeudi 16 avril 2020, une convention de fonds national de solidarité pour le monde de l'économie. La CTM a investi 2 021 000 euros, une action pour soutenir la trésorerie des entreprises fortement impactées par la crise sanitaire.
Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, l’État a mis en place avec les régions un fonds de solidarité de 7 milliards d’euros qui permet le versement d’une aide défiscalisée allant aux plus petites entreprises, aux indépendants, aux micro-entrepreneurs et aux professions libérales.
Ce fonds sera maintenu autant que durera l’urgence sanitaire.

L’aide est composée de deux volets :
- une aide jusqu’à 1 500 euros versée par la direction générale des finances publiques ;
- une aide complémentaire jusqu’à 5 000 euros versée par la Collectivité Territoriale de Martinique.

Un fonds de solidarité abondé


Alfred Marie-Jeanne, président du conseil exécutif de la CTM et le préfet, Stanislas Cazelles, ont signé le jeudi 16 avril 2020, une convention relative à la contribution de la collectivité au volet 2 du fonds national de solidarité.

La collectivité a investi 2 021 000 euros dans ce dispositif qui doit permettre de : sauvegarder l’emploi, de soutenir la trésorerie des entreprises, avec une intervention sur le besoin en fonds de roulement des entreprises.
Aides aux entreprises
©Prefecture
Cette action doit permettre aux entreprises de redémarrer ou de reprendre leur activité à l’issue de la période de confinement.
Dispositif pour les TPE (Très Petites Entreprises)
Face à la situation préoccupante des professionnels des différents secteurs économiques, les aides sont les suivantes : 
- un fonds de subvention (10 000€ par entreprises)
- un fond de prêt confié à Martinique Initiative Active pouvant aller jusqu’à 60 000€
Par ailleurs la CTM, en accordant une enveloppe de 2 millions d’euros, a permis l’extension en Martinique, du "prêt rebond" porté par la BPI. Ce prêt était auparavant uniquement disponible en France.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live