Le maire de Saint-Joseph, Yan Monplaisir, coupe les chaînes placées par des grévistes

fonction publique
Yan Monplaisir brise les chaînes
Yan Monplaisir brise les chaînes pendant une grève des services municipaux à Saint-Joseph. ©RS

Le maire de Saint-Joseph, Yan Monplaisir, a coupé lui-même (29 avril 2021), les chaînes placées par les grévistes et empêchant l'accès à plusieurs sites municipaux.

Les agents de la mairie de Saint-Joseph sont en grève. Ils ont bloqué ce jeudi 29 avril 2021 le pôle solidarité et le centre culturel, empêchant l'accès aux agents. 

Le syndicat USAM Territorial section de Saint-Joseph souhaite des discussions sur un certain nombre de points : menaces individuelles de la part du Maire, menaces de licenciement à l'encontre de la Secrétaire Générale de l'USAM par le Maire, entrave à l'exercice du droit syndical, non respect du dialogue social, non respect des agents de la collectivité et note mensongère. 

De son côté le maire de Saint-Joseph, Yan Monplaisir précise que le préavis déposé par l'organisation syndicale USAM, en dates des 20 et 21 avril 2021, fait suite à une note adressée à l'ensemble du personnel (lundi 19 avril 2021) et à l'entretien qui s'en est suivi avec la secrétaire générale du syndicat le 19 avril 2021.

Ce jeudi en début d’après-midi (29 avril 2021) muni de son écharpe tricolore et d’une grande pince coupante, le maire Yan Monplaisir a décidé de couper lui-même les chaînes et les cadenas qui entravaient l’accès aux sites. Une image qui a immédiatement provoqué le buzz sur les réseaux sociaux.

Cette grève n’est que peu suivie par les agents municipaux.