Yan Monplaisir joue l'apaisement dans la crise à la CTM

collectivité territoriale de martinique
Yan Momplaisir
Yan Monplaisir, chef de file des élus du groupe Ba Péyi-a an Chans, à la CTM ©Martinique 1ère
"Il faut sortir de la crise"  C’est le message de Yan Monplaisir. Le chef de file des élus du groupe Ba Péyi-a an Chans, a organisé une conférence de presse, lundi 18 décembre, et tente de désamorcer le conflit à la CTM entre Alfred Marie Jeanne et Claude Lise.
Les mésententes entre le président de l’exécutif à la CTM Alfred Marie Jeanne, et  Claude Lise le président de l’assemblée ont amené Yan Monplaisir à sortir de son silence. Le chef de file des élus du groupe "Ba Péyi-a an Chans", se retrouve dans le rôle du sapeur-pompier et tente d'éteindre l'incendie. Il reconnaît des difficultés et appelle à la sérénité.

Dans un point de presse, ce lundi 18 décembre, Yan Monplaisir a pris la parole pour dire avant tout que c'est une crise inhérente au Gran sanblé et non à la CTM. Une intervention qui se fait la veille de la dernière séance plénière de l’année de la Collectivité Territoriale.

Extrait vidéo du point de presse de Yan Monplaisir Yan Monplaisir tout en annonçant une plénière normale (mardi 19 décembre) a aussi parlé de la perplexité du monde économique face à l’absence de décisions fortes de la CTM envers les chefs d’entreprises.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live