2 millions d’euros pour les associations en charge de la protection de l’enfance à Mayotte

famille
Adrien Taquet au conseil départemental
Adrien Taquet a annoncé deux millions d'euros en faveur des associations pour la protection de l'enfance ©R.A
Au conseil départemental de Mayotte, Adrien Taquet a annoncé une enveloppe de deux millions d’euros en faveur des structures qui s’occupent de la protection de l’enfance. Une annonce inattendue pour les acteurs.
 
Deux millions d’euros pour la protection de l’enfance, une aide qui sera sans doute appréciée par les structures concernées. Cette enveloppe servira selon le secrétaire d’état à la création de nouveaux lieux de vie, au financement d’accueils de jour ; elle servira également à s’occuper des enfants handicapés, en somme à ce qui tend à protéger l’enfance. Une nouvelle qui réjouit les structures associatives, mais il reste concrètement à connaitre les modalités de la répartition entre les différentes structures.
 
Prise de paroles des enfants au conseil départemental face à Adrien Taquet
Prise de paroles des enfants au conseil départemental face à Adrien Taquet ©R.A

Cette annonce est par ailleurs prise avec des pincettes par la vice-présidente de Haki Za Wanatsa, pour qui

« l’argent ne fera pas tout à Mayotte. Il faut aussi beaucoup de motivation et d’implication de la part des institutions ».

La vice-présidente de l'association Haki Za Wanatsa


Accueilli au sein de l’hémicycle Younoussa Bamana, Adrien Taquet a pu échanger et se rendre compte de la réalité du terrain à travers des témoignages. Le moment fort de cette rencontre, les témoignages des enfants. La situation à Mayotte, tout le monde la connait ; les droits des enfants ne sont pas toujours appliqués. Un point qui est souvent dénoncé par les associations, présentes ce lundi au conseil départemental pour revenir encore une fois sur cet état de fait dans le département.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live