Scène de la vie de tous les jours à Mayotte

culture
Le dernier forgeron
Forgeron,un métier en voie de disparition ©Photos Gérald Prufer
Depuis plusieurs générations , dans les villages de Mayotte , le foundi forgeron fabrique des objets tranchants et transmet à son fils  son savoir faire .


Sauriez vous encore forger le Tchombo à la mode mahoraise ?

Pour fabriquer un bon TCHOMBO il faut  franchir plusieurs étapes .
  • Récupérer des lames de ressort de camions hors d’usage .
  • Maîtriser  le feu dans  la forge artisanale
  • Marteler le fer chauffé à blanc  jusqu’à l’obtention de l’épaisseur  voulue
  • Emmancher dans le bois et limer  la lame forgée pour obtenir un tranchant net .
  • Cercler  la lame dans le bois .
Vous rajouter de la  patience , beaucoup d’huile de coude, des oreilles insensibles au bruit cadencé du marteau sur l’enclume  et l’indispensable coup d’œil  du maître .
Le foundi-forgeron est un foundi en voie de disparition . Son savoir appartiendra bientôt aux livres d’histoire . le tchombo sera un objet de décoration , un souvenir de l’île au lagon  .
tchombo
Forger le fer à l'ancienne ©Photo Gérald Prufer
Le forgeron
Battre le fer encore et encore... ©Photo Fabrice Juste
le forgeron
La sueur, le fer et le feu... ©Photo Fabrice Juste
Le forgeron
Le souffle...les flammes ©Photo Fabrice Juste
Le tchombo
Aiguiser sa lame...étape incontournable ©Photo Gérald Prufer
Le forgeron
Le fer, la braise... ©Photo Fabrice Juste

C’est la fin de l’âge du fer à Mayotte  .
A moins que ce savoir ne devienne un Art et que les  forgerons de Mayotte  intègrent la Confrérie Nationale des Couteliers.
Êtes vous prêts à les aider ? Votre avis nous intéresse .