publicité

Mise en examen de 2 adolescents qui ont agressé un jeune à coups de marteau

Deux adolescents ont été mis en examen, mercredi 30 septembre 2015 , du chef de violences volontaires aggravés ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente d’un autre jeune. Le parquet demande leur placement en détention au juge des libertés et de la détention.

© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le

Le procureur de la République, Joël Garrigue, a annoncé mercredi 30 septembre 2015 , par un communiqué, que " l’enquête diligentée par les fonctionnaires de la brigade de sûreté urbaine de Mamoudzou à la suite des violences commises lundi 28 septembre 2015 en début de matinée à proximité de la gare maritime de Mamoudzou a permis l’identification  de deux adolescents impliquées dans ces violences."

 

JOËL GARRIGUE , PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : JOËL GARRIGUE , PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE

Joël Garrigue indique que l’un d’entre eux, âgé de quinze ans, a reconnu être l’auteur d’un coup de marteau ayant très grièvement blessé un autre adolescent.
Le second, âgé de dix-sept ans, a également reconnu avoir frappé la victime , sans utiliser d’arme, notamment lorsqu’elle était au sol.

" L’état de santé de la victime, âgée de seize ans, qui a pu être évacuée à La Réunion, demeure particulièrement critique. Le pronostic vital reste engagé.", précise le communiqué du parquet.

A l’issue de leurs gardes à vue, les deux jeunes gens ont été déférés au parquet mardi 29 septembre 2015  après-midi et présentés au juge d’instruction qui les a mis en examen du chef de violences volontaires aggravées ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente.

 Ils devaient être présentés dans la soirée devant le juge des libertés et de la détention auquel le parquet a décidé de demander leur placement en détention provisoire.

EMMANUEL TUSEVO


A LIRE SUR LE MÊME SUJET :

La violence et les jeunes à Mayotte

Par Emmanuel Tusevo   Publié le 26/03/2014 | 14:31, mis à jour le 26/03/2014 | 14:38
 Les agressions et bagarres entre bandes de jeunes scolarisés ou non scolarisés se multiplient à Mayotte. Nous avons demandé à David GUYOT , sociologue ayant observé et  étudié  durant de nombreuses années l' évolution de la société mahoraise d'analyser  ces violences et les jeunes à Mayotte.
CLIQUEZ :  http://mayotte.la1ere.fr/2014/03/26/la-violence-et-les-jeunes-mayotte-136207.html
 

Violences lycéennes à Kahani


http://www.mayottehebdo.com/index.php?option=com_content&view=article&id...

A Tsingoni les violences entre jeunes dégènèrent en guerre ouverte


http://www.mayottehebdo.com/index.php?option=com_content&view=article&id=671:a-tsingoni-les-violences-degenerent-en-guerre-ouverte&catid=78&Itemid=254

Eruption de violence entre jeunes de villages rivaux : Une jeunesse en mal de vivre


http://www.lalsace.fr/actualite/2014/09/22/eruption-de-violence-entre-je...

Mayotte: Délinquance en hausse de 7%, près de 20.000 expulsions

 

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le 12/04/2015 | 20:54, mis à jour le 12/04/2015 | 20:54

La délinquance a augmenté de 7% en 2014 à Mayotte, département de l'Océan indien où près de 20.000 étrangers irréguliers ont été expulsés du territoire, ont annoncé les autorités qui relèvent un "véritable sentiment d'insécurité".
EMMANUEL TUSEVO ET SOPHIE LAUTIER / AFP


http://mayotte.la1ere.fr/2015/04/12/mayotte-delinquance-en-hausse-de-7-p...



1 443 638 476

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play