publicité

Les stations d’essence et les magasins pris d’assaut

Les premières conséquences.

  • Hachim Saïd
  • Publié le
La file d’attente de véhicules aux abords de la station service de la Petite terre ne désemplit pas.  

Les automobilistes jouent la prudence et remplissent dès aujourd’hui leurs réservoirs de carburant.   Une perte de temps selon un responsable de la station service étant donné que le stock des carburants se situe aux badamiers. En effet,  l’approvisionnement  en petite terre  peut être effectué  à tout moment de la journée y compris demain mardi jour de grève,  le risque de pannes d’essence est quasiment nul.

Dans les grandes surfaces le scénario est identique. Le riz fait parti des denrées les plus convoitées ces derniers jours. Les familles se constituent des stocks. Dans les magasins, les palettes  se vident  dès qu’elles sont chargées. Les clients partent avec au moins deux sacs de riz dans leurs caddies. Là, par contre,  ils n’ont pas tout à fait tort car le risque de pénurie  est réel. Si le mouvement de grève au port de Longoni devrait durer la situation se dégraderait assez vite puisque les bateaux ne pourront pas décharger la précieuse marchandise.   

 

Sur le même thème

  • grève

    Grève à la Colas : échec des négociations

    Les négociations tentées aujourd'hui à la Colas ont échoué. Les syndicats ont exigé que la direction renonce à toutes les sanctions prévues contre certains employés en grève. La Colas ne l'entend pas de cette oreille.

  • grève

    Grève à la Colas : échec des négociations

    Les négociations tentées aujourd'hui à la Colas ont échoué. Les syndicats ont exigé que la direction renonce à toutes les sanctions prévues contre certains employés en grève. La Colas ne l'entend pas de cette oreille.

  • grève

    Menace de grève au Conseil départemental à compter du 5 septembre 2016.

     " Tous ensemble pour sauver le service public de notre département " : c'est le slogan fédérateur et rassembleur choisi par l' Intersyndicale des salariés du Conseil départemental. CFDT, SUD, CFE, CGC, FO et CGTMA dénoncent principalement les conditions de travail et le clientélisme.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play