mayotte
info locale

Les stations d’essence et les magasins pris d’assaut

grève
Caddie sac de riz
Les premières conséquences.
La file d’attente de véhicules aux abords de la station service de la Petite terre ne désemplit pas.  

Les automobilistes jouent la prudence et remplissent dès aujourd’hui leurs réservoirs de carburant.   Une perte de temps selon un responsable de la station service étant donné que le stock des carburants se situe aux badamiers. En effet,  l’approvisionnement  en petite terre  peut être effectué  à tout moment de la journée y compris demain mardi jour de grève,  le risque de pannes d’essence est quasiment nul.

Dans les grandes surfaces le scénario est identique. Le riz fait parti des denrées les plus convoitées ces derniers jours. Les familles se constituent des stocks. Dans les magasins, les palettes  se vident  dès qu’elles sont chargées. Les clients partent avec au moins deux sacs de riz dans leurs caddies. Là, par contre,  ils n’ont pas tout à fait tort car le risque de pénurie  est réel. Si le mouvement de grève au port de Longoni devrait durer la situation se dégraderait assez vite puisque les bateaux ne pourront pas décharger la précieuse marchandise.   

File d'attente à la station essence de Pamandzi
Afflux à la station d'essence de Pamandzi
Caddie sac de riz
Afflux supérette à Pamandzi
Caddie sac de riz

 

Publicité