publicité

Grève générale : UNSA et CFE CGC ont déjà rencontré le préfet

Seymour Morsy renvoie aux parlementaires et à la ministre de l’outre mer attendue

  • Ali Chamsudine
  • Publié le , mis à jour le
Le préfet de Mayotte a déjà donné les grandes lignes qu’il devrait redire aux organisateurs de la grève générale. Lundi dernier, Seymour Morsy a reçu une délégation composée de représentants de l’UD UNSA et la CFE-CGC. Selon le représentant de l’Etat, la question de l’application immédiate et intégrale du code du travail doit être sérieusement étudiée ; et surtout,  selon le communiqué de l’UNSA, «  cette question d’ordre législatif est d’abord à l’initiative des parlementaires élus : c’est bien à nos députés et nos sénateurs de convaincre sur ce point essentiel à nos yeux. Au mois de décembre 2015, une équipe dédiée pilotée par l’ancien directeur de la DIECCTE à Mayotte, viendra pour des rencontres bilatérales techniques pour la transposition du code général du travail.

Le Préfet s’est engagé à organiser à Mayotte fin février un séminaire, avec des représentants syndicaux locaux et nationaux sur cette application du code général du travail. 
En ce qui concerne l’ancienneté générale des services pour le reclassement des agents des ex-agents de la CDM, le préfet donne rendez-vous au 9 novembre, date prévue de la visite la Ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin.
© CITIZENSIDE/YANN BOHAC / CITIZENSIDE.COM / AFP
© CITIZENSIDE/YANN BOHAC / CITIZENSIDE.COM / AFP

Une ministre qui est attendue sur pratiquement l’ensemble des dossiers brandis par les participants à la mobilisation générale ce mardi 3 novembre 2015 dans les rues de Mamoudzou.
 
1 446 538 119

Sur le même thème

  • grève

    Grève à la Colas : échec des négociations

    Les négociations tentées aujourd'hui à la Colas ont échoué. Les syndicats ont exigé que la direction renonce à toutes les sanctions prévues contre certains employés en grève. La Colas ne l'entend pas de cette oreille.

  • grève

    Grève à la Colas : échec des négociations

    Les négociations tentées aujourd'hui à la Colas ont échoué. Les syndicats ont exigé que la direction renonce à toutes les sanctions prévues contre certains employés en grève. La Colas ne l'entend pas de cette oreille.

  • grève

    Menace de grève au Conseil départemental à compter du 5 septembre 2016.

     " Tous ensemble pour sauver le service public de notre département " : c'est le slogan fédérateur et rassembleur choisi par l' Intersyndicale des salariés du Conseil départemental. CFDT, SUD, CFE, CGC, FO et CGTMA dénoncent principalement les conditions de travail et le clientélisme.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play