Le Maître d'école coranique soupçonné de viol "risque jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle"

faits divers
Tribunal Mayotte
Tribunal de Grande Instance, Mayotte
Un foundi d'école coranique de Tsoundzou 2 a été interpellé lundi à 23h et placé en garde à vue; 7 familles ont porté plainte contre lui pour viol sur leurs enfants. Il sera présenté au juge ce mercredi après midi.
Les examens pratiqués sur les victimes ont parlé, il y a eu viol sur les jeunes filles. 
Le foundi âgé de 34 ans avait en charge de l'éducation coranique d'une soixantaine d'enfants depuis plusieurs années. C'est lors de sortie aux champs, qu'il abusait de ses élèves âgées de 7 à 13 ans; Il y a une semaine, c'est une petite fille qui a parlé de ces viols à sa grande sœur, qui a aussitôt relayé l'information à ses parents; Des parents qui ont cru et écouté leurs enfants, ont alerté la police et déposé plainte.
Joël Garrigue, Procureur de la République
Joël Garrigue, Procureur de la République ©Fahar Ousseni
Pour l'heure 7 familles ont porté plainte mais il n'est pas exclu que d'autres en fasse autant, selon le procureur de la République Joël Garrigue: " on est en train de rechercher le plus grand nombre de victimes possibles, il y a un certain nombre de petites filles qui ont déjà été entendues, qui ont été examinées à l'hôpital, ce qui nous a permis de voir que cet homme avait à priori commis à la fois des faits d'agressions sexuelles mais aussi des faits de viols...il risque jus'à 20 ans de réclusion criminelle"
Des parents qui soupçonnaient l'individu de vouloir quitter le territoire sont soulagés de savoir l'homme entre les mains de la justice. Il a été présenté au juge ce mercredi après midi, qui a ouvert une information judiciaire. Il a été mis en examen des chefs de viol sur mineures de moins quinze ans et agressions sexuelles sur mineures de moins de quinze ans par personne ayant autorité sur les victimes, il a ensuite été présenté au juge des libertés et de la détention et incarcéré à la maison d’arrêt de MAJICAVO.
L’enquête se poursuit pour rechercher d’autres victimes éventuelles. Le parquet invite tous les parents dont les enfants ont fréquenté l’école coranique de Tsoundzou 2 ces dernières années et révèleraient avoir été victimes d’attouchements à contacter au plus vite le commissariat de police de Mamoudzou. 

A Mayotte depuis le début de l'année, le nombre de plainte pour viol ou agression sexuelle a augmenté de 40% selon le procureur. ( plus de précision dans son entretien avec Kala Abdil-Hadi)

Entretien avec le procureur sur l'augmentation des plaintes pour viol à Mayotte


Les Outre-mer en continu
Accéder au live