publicité

Un maoulidé shengué pour Mayotte

En cette de fin d’année, l’association des ziyaras de Mayotte a invoqué dimanche soir, les faveurs divines à la pointe Mahabou en célébrant un maoulida shengué, au pied du tombeau du sultan Andriantsouli. Une manifestation religieux intimement liée à l’histoire de l’île

© Kalathoumi Abdil-Hadi
© Kalathoumi Abdil-Hadi
  • Kalathoumi Abdil-Hadi/ Andry Rakotondravola
  • Publié le
Dans cette cérémonie religieuse,  l'animisme n'est jamais très loin. L'association des ziyaras de Mayotte s'est donnée comme sacerdoce de protéger Mayotte. L'association organise des maoulida shengé, mais  également des badris, des douas ou des roumbos pour protéger l'île.
© Kalathoumi Abdil-Hadi
© Kalathoumi Abdil-Hadi
Dimanche toute la journée, sous les farés hommes et femmes s’activent, cuisinent.  Le zebu a été sacrifié, sa chaire est découpée. Les femmes discutent et épluchent des bananes. Des vas et vient incessants dans ce lieu sacré pour beaucoup de mahorais. Ici à la pointe Mahabou, il y a des espaces qu'on ne peut fouler avec ses chaussures, notamment les abords du tombeau d'Andrinantsouli devenu Andriamangavakarivo dans le monde des esprits.
Cette fête a toujours existé, elle ne remet pas en cause leur croyance en Allah, selon les membres de l'association. 
" On rassemble tout Mayotte, on sait qu'on est musulmans, les idées sont partagées; je suis sûr que 99% des mahorais pratiquent les troumbas, patrossis, maoulida shengué..."
Mawana Madi (le sultan batailleur), un des derniers rois de Mayotte est  né un mois de Maoulida, d'où la cérémonie.
"En l'honneur de Mawana Madi, tous les mois de maoulida, on fait le maoulida shengué, le doua, ici...  les ancêtres l'ont toujours fait,  prier que Mayotte soit protégée"
Avec cette cérémonie on fait un plongeon au cœur de l'histoire de Mayotte et de son peuplement. Il est admis que tous les combats ont été gagnés avec l'aide de toutes ces forces... surtout le combat de Mayotte Française.

Écoutons cet entretien réalisé par Kalathoumi ABDIL-HADI, de Fahar Madi de l'association ziyaras de Mayotte qui explique en shimaore la démarche de l'association

.

maoulida shengé

 

1 451 377 620

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play