publicité

La départementalisation : la panacée ?

Pour redresser la situation catastrophique décrite dans le rapport de la cour des comptes, Ibrahim Aboubacar et le gouvernement mettent en avant Mayotte 2025

© Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine
  • Ali Chamsudine / Andry Rakotondravola
  • Publié le , mis à jour le

Ibrahim Aboubacar appelle à la mise en place en place de mesures exceptionnelles après la publication du rapport de la cour des comptes qui conclut "la départementalisation de Mayotte a été mal préparée et mal pilotée".
© Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine
Et le député a d’abord présenté le document cadre, « Mayotte 2025 » comme étant « l’outil précieux de la situation, à condition que des décisions fondamentales de cadrage, de redressement et de programmation soient prises sans délais… » car « le risque de voir le département dériver de façon incontrôlée vers un chemin périlleux est énorme ».
Dans sa réponse, George Pau Langevin n’a pas fait d’annonces particulières, mais a assuré que l’administration a fait de Mayotte une priorité et qu’elle avait confiance aux élus.

La ministre des outre mer a aussi rappelé certaines réalisations comme la rénovation de centaines de salles de classes et le doublement du RSA qui l’a remmené « à la moitié de ce qu’il est ailleurs ».

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play