publicité

Violence à l’école, la résistance s’organise à Chiconi

Les autorités préfectorales se sont déplacées jusqu’à Chiconi. La situation est préoccupante et ce sont les parents d’élèves et les professeurs de cette commune qui ont été les premiers à organiser une vraie résistance.

© Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine
  • Ali Chamsudine
  • Publié le
Après les marches et les manifestations pour dénoncer le mal qui les frappe, les enfants et leurs enseignants, se sont réunis pour réfléchir sur un plan de bataille. Car, ils parlent de la violence à l’école comme d’un ennemi bien physique.
© Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine

Vendredi dernier, le déplacement des autorités préfectorales et judiciaires  était une forme de reconnaissance du mouvement car l’absence de l’Etat, ne serait-ce que du vice rectorat aurait été incomprise. Mais selon un parent d’élève, la réunion a mis en évidence les différences d’appréciation de la situation et les échanges ont été parfois musclées.
 

© Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine


Il n’y aura pas une clôture en mur tout autour du collège, à la grande déception des  parents, mais les travaux d’installation de caméras de surveillance débuteront dès la semaine prochaine. Les mairies de Chiconi et de Ouangani vont mettre chacune 4 médiateurs à la disposition de l'Etablissemnt.

© Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine


En tous les cas, cette rencontre n’a pas débouché sur le grand élan contre la violence au collège de Tsingoni longtemps espéré. Certains ont même parlé d’occasion ratée. Même si, il y a eu quand même quelques avancées prometteuses…seulement ! 


1 454 838 891

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play