41 jours de grève pour rien au laboratoire de Mayotte

zakweli
Ben Ousmane
Ben Ousmane Abdallah, technicien et délégué syndical Sud-Santé, était l’invité de Zakweli ce mercredi.
Un conflit social de 6 semaines, 41 jours, a touché le laboratoire :

Nous avons suspendu le mouvement parce que cela devenait très dur pour les salariés, et il fallait penser aussi aux patients ;

confie Ben Ousmane Abdallah

« aucun protocole de fin de conflit n’a été signé et la direction continue d’ignorer nos revendications, la direction méprise le personnel ».
Le syndicaliste explique que les principales revendications portent sur les conditions de travail : « nous sommes en sous-effectif.

Par exemple en pleine crise Covid nous n’étions que deux techniciens et deux biologistes alors que nous devrions être 8 ». Selon lui, la direction a prononcé la mise à pied des grévistes et envisage des licenciements de « salariés protégés », y compris lui-même. Ben Ousmane Abdallah déplore enfin qu’il n’y ait qu’un seul laboratoire en situation de monopole à Mayotte « avec des analyses plus chères qu’à Paris, et des salaires inférieurs ».
Ben Oussman dans Zakweli
Les Outre-mer en continu
Accéder au live