mayotte
info locale

48 postes en plus dans le 1er degré pour la rentrée scolaire 2020

éducation
ecole
©Mayotte la 1ere
Les syndicats des professeurs ont fait grise-mine à l’annonce des évolutions des postes pour l’année scolaire 2020.
Si notre département n’est pas à zéro, les 48 postes prévues ici sont bien loin des attentes des syndicats.
Programme scolaire enseignants
Mercredi à Paris, les syndicats des professeurs ont appris l’évolution du nombre d’enseignants par académie pour la rentrée scolaire 2020. Dans toute la France, 440 emplois seront supprimés dans le second degré, contre une création du même nombre dans le premier degré. 

Dans notre département, on peut noter qu’il y aura 48 postes en plus pour la rentrée scolaire 2020 :

ce sont soit des affectations en plus ou des contractuels 

en conclut-on au Snuipp-FSU, le syndicat majoritaire dans le premier degré. La FSU avait quitté la présentation à Paris, en colère contre ces chiffres. Le Snuipp dénonce un nombre bien en dessous de la réalité mahoraise.
Ansufoudine PORT SAID

Dans les années passées, on avait entre 100 et 120 postes de plus

s’étouffe Anssuffoudine Portsaid, le secrétaire adjoint du Snuipp Mayotte. Que s’est-il donc passé ? Pour le syndicaliste,

les départs à la retraite ne sont pas remplacés. 

Dans le même temps, le nombre d’élèves augmente annuellement dans notre île,

sans compter les primo-arrivants, les enfants âgés de trois ans qui ne sont pas scolarisés, et le dédoublement d’enseignant par classe 

 énumère Anssuffoudine Portsaid, qui n’oublie pas que

nous allons devenir un rectorat à partir du 1er janvier et qu’on veut une école de qualité.

Le compte n’y est donc pas pour lui et son syndicat, qui accusent le gouvernement « Macron-Philippe de casser le service public ». 
Conflit lycée de Sada
L’académie de Mayotte gros pourvoyeur de contractuels devra donc faire avec ce nombre revu à la baisse. Pour nuancer un peu, à ces 48 postes en plus, il faudra rajouter les 120 stagiaires professeurs des écoles, qui vont sortir du centre universitaire de Mayotte.
En mars 2020, le gouvernement devra annoncer la distribution des moyens, établissement par établissement et école par école…







 
Publicité