mayotte
info locale

L'actualité régionale 19 Septembre: l'électricité encore coupée à Moroni

vos rendez-vous
OCEAN INDIEN
CARTE COI
COMORES

Les promesses du retour de l’électricité sont toujours éphémères. La semaine dernière, la SONELEC avait annoncé du courant pour toute l’île de Grande Comore, mais…


Le courant ne passe déjà plus. Pourtant c’est avec une grande conviction que la société nationale d’électricité avait promis le retour de l’électricité dans toute l’île de Grande Comore pour vendredi dernier. La promesse n’a été tenue qu’en partie, plusieurs localités attendent toujours. Le  communiqué publié hier soir est ressenti comme une douche froide dans la capitale : la SONELEC annonce que la centrale d’Itsambouni sera éteinte toute la journée d’aujourd’hui de 8h00 à 16h00 et qu’il n’y aura donc pas d’électricité dans toute la ville de Moroni. La SONELEC « remercie la clientèle pour sa patience », mais c’est pour la bonne cause. Cette coupure volontaire est mise à profit pour installer de nouveaux groupes électrogènes. Donc il y a toujours de l’espoir…




MAURICE

Les mauriciens vont bientôt pouvoir prendre le métro, la construction du « metro-express » est presque terminée


C’est un train rapide qui permettra de relier Port –Louis et Rose-Hill dans un premier temps, ensuite le trajet pourra aller jusqu’à Curepipe au centre de l’île. Ce moyen de transport était devenu une nécessité. La circulation automobile est complètement congestionnée dans la zone urbaine qui comprend Port-Louis, Vacoas, Quatre-bornes, Rose-Hill...
Une entreprise indienne a mené les travaux, dans un temps assez court. Au départ, il avait été dit que le « Metro Express » entrerait en service en septembre. Or le premier trajet avec des voyageurs, à titre expérimental, aura lieu dans dix jours, le 1er octobre. Ensuite, pendant tout le mois de novembre les passagers voyageront gratuitement.
Les compagnies de bus sont très inquiètes de perdre ce marché ; mais le gouvernement tente de  les rassurer en disant qu’elles viendront en complément et en correspondance pour les quartiers qui ne sont pas desservis par le métro. Par ailleurs, le gouvernement mauricien réserve un budget pour les aider à acheter des bus électriques, à la place des diesels.




SEYCHELLES

Le tourisme seychellois mise sur une nouvelle clientèle, venue d’Israël


Les premières approches de l’Office du Tourisme des Seychelles ont été fructueuses. Beaucoup de voyagistes se sont déclarés enthousiastes après deux jours de promotion les 11 et 12 septembre dernier à Tel Aviv. Déjà l’année dernière il y avait eu 5 vols charters d’Israéliens. A partir du mois de novembre la compagnie Air Seychelles desservira Israël par un vol régulier une fois par semaine. Selon l’Office du Tourisme seychellois, l’archipel correspond à 100% aux aspirations du public israélien, à la recherche de destinations tranquilles et paisibles.





MADAGASCAR

Pleins feux sur le tourisme à Madagascar: le Président de la République déroule le tapis rouge aux investisseurs


Il suffit de parcourir ou de survoler la grande île pour se rendre compte qu’il y a des centaines d’endroits sur les côtes et dans l’intérieur, qui pourraient être des paradis pour vacanciers pour peu que l’on y construise des hôtels et surtout des routes pour y accéder. L’objectif du président Rajoelina est ambitieux : il voudrait que le tourisme représente au moins 15% de l’économie malgache. Actuellement c’est seulement 6%. Lors d’un forum international qui vient de se tenir à Ivato, Andry Rajoelina a promis une amélioration du climat des affaires, une simplification des procédures, un cadre juridique stable, une intensification de la lutte contre la corruption. Il dit aussi vouloir une ouverture du ciel, une libéralisation des transports aériens.
Sur ce point il est cependant contredit par les faits ; tout récemment Madagascar a fermé ses aéroports à Corsair, avec la complicité d’Air Madagascar et de sa sœur Air-Austral ; Corsait qui amenait beaucoup de touristes de France et de la Réunion à un meilleur prix.


 
Publicité