publicité

L'actualité régionale 1er Mai

CARTE COI
CARTE COI
  • Par Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
COMORES

Des pompiers de la Réunion et probablement aussi de Mayotte participeront à une mission d’assistance aux sinistrés des Comores


Lors d’une conférence de presse hier à Moroni, le ministre comorien des affaires étrangères Elamine Souef a annoncé que la France allait envoyer des pompiers et du matériel humanitaire. 12 tonnes de  fret sont attendus demain jeudi à Moroni.
L’Union Européenne apporte son aide financière, ainsi que les Nations Unies. Depuis les Emirats Arabes Unis, la fondation Khalifa a envoyé un cargo chargé de vivres et de médicaments.




Lors de sa conférence de presse, le ministre Elamine Souef a évoqué une prochain geste d’apaisement après la crise post-électorale

Elamine Souef n’a pas voulu donner plus de détail, mais il a assuré que le président allait faire un geste. Chacun pense à une éventuelle libération de prisonniers. On songe par exemple à l’ancien vice pdt Jaffar qui s’est enfui en exil dont la mère vient de décéder, et dont le jeune frère, l’avocat Bahassane Ahmed est en prison. Pour le moment rien n’est confirmé, mais chacun attend ce geste annoncé du président Azali. Pour l’ancien président Sambi, rien ne change pour le moment. Une demande de mise en liberté a été rejetée hier.



Un opposant rwandais a été arrêté aux Comores, et livré aux autorités rwandaises

Le bruit courait depuis plusieurs semaines que les comoriens avaient arrêté et extradé dans la plus grande discrétion un exilé opposé au président rwandais Paul Kagame. C’est maintenant confirmé de la manière la plus formelle puisque le Rwanda a officiellement remercié les Comores pour la livraison de Callixte Nsabimana.
Callixte Nsabimana était à la tête d’une branche armée d’un nouveau parti d’opposition au régime Kagamé, le MRCD, le Mouvement Rwandais pour le Changement Démocratique. Il avait revendiqué une attaque contre l’armée rwandaise près du Lac Kivu aux confins du Congo et du Burundi. Ensuite il s’est enfui vers la Tanzanie, puis vers les Comores où il a été arrêté.





MOZAMBIQUE

En plein désastre après deux cyclones successifs, le Mozambique, reçoit une visite royale


C’est la reine Letizia d’Espagne qui a débarqué de l’avion de la couronne espagnole à Maputo. Elle s’est ensuite déplacée vers Beira, la deuxième ville du pays, dévastée par le premier cyclone Idai il y a six semaines. Vêtue d’un gilet rouge aux couleurs de la coopération espagnole, elle a pris des enfants dans ses bras, faisant le bonheur des photographes people. La jeune reine a aussi enfilé une combinaison blanche pour visiter un laboratoire de parasitologie pour observer le paludisme au microscope. L’Espagne consacre un million et demi d’Euros par an dans des projets de coopération avec le Mozambique et promet d’accroitre son aide. A Beira, un hôpital de campagne a été déployé par les espagnols.  La Reine Letizia a retrouvé le terrain puisqu’elle était journaliste à la télé publique espagnole avant d’épouser celui qui est devenu le Roi Philippe d’Espagne.




SEYCHELLES

5 pirates somaliens attrapés en flagrant délit ont été transféré aux Seychelles pour y être emprisonnés


Ils ont été capturés par un navire de guerre espagnol faisant partie de l’opération européenne Atalante, de lutte contre la piraterie dans le nord ouest de l’Océan Indien. Ces pirates s’étaient d’abord emparés d’un boutre yéménite, qu’ils ont ensuite utilisé pour aller à l’abordage de deux navires de pêche industrielle. Deux des pirates ont été blessés lors de l’opération, et pris en charge par les services de santé seychellois.
Actuellement 20 pirates somaliens sont détenus à la prison de Montagne Posée aux Seychelles, dans le cadre d’un accord avec l’Union Européenne.



MADAGASCAR

Le tout nouveau président de la banque Mondiale a choisi Madagascar pour son premier déplacement à l’étranger


L’américain David Malpass est arrivé à Antananarivo avec une somme de 392 millions de dollars pour aider à la relance de Madagascar. Il annonce déjà une deuxième enveloppe de 450 millions avant la fin de l’année. La banque mondiale n’est pas seulement là pour aider, mais aussi pour contrôler. Cette stratégie de rapprochement avec Madagascar fait partie du bras de fer entre les Etats-Unis et la Chine. La Chine crée de la dette à Madagascar, et cela inquiète les américains.


 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play