publicité

L'actualité régionale 24 avril 2019

  • Par Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
OCEAN-INDIEN  - CYCLONE

La forte tempête tropicale Kenneth inquiète toute la région et particulièrement le Mozambique


Ce mercredi matin, la grande Comore était au plus près du cœur de la tempête, les écoles et les aéroports des îles de l’archipel sont fermés. Les Comores et Mayotte subissent les effets depuis mardi soir, mais c’est surtout le Mozambique qui a peur. Il y a un mois, le Mozambique a subi le passage dévastateur et meurtrier du cyclone Idai dans la région centrale  autour de la ville portuaire de Beira. Les Mozambicains craignent que le système ne se renforce encore sur les eaux chaudes du canal de Mozambique. Il devrait toucher le nord du Mozambique ou le sud de la Tanzanie d’ici à la fin de la semaine. En cas de fortes intempéries sur le nord du Mozambique, l’acheminement des secours sera plus compliqué. Le réseau routier y est rudimentaire. Et surtout, cette province appelée Cabo Delgado connait une forte insécurité liée à la présence d’un groupe islamiste armé.




COMORES

La Russie annonce une nouvelle initiative de coopération avec les Comores


Le ministre comorien des affaires étrangères s’est rendu à un forum de coopération russo-arabe qui s’est tenu à Moscou la semaine dernière. Un communiqué comorien fait état d’une convergence de vues sur les questions internationales, et la Russie affirme sa volonté d’accompagner les Comores dans les secteurs de l’énergie géothermique, la formation des cadres, le tourisme etc… Le communiqué annonce la venue prochaine à Moroni d’une délégation d’hommes d’affaires russes pour une mission de prospection.
Dans un cadre beaucoup plus politique On se souvient que lors d’une conférence de presse à Moscou au mois de novembre 2018, le ministre russe des affaires étrangères avait dit que la France n’avait « rien à faire à Mayotte qu’elle occupe illégalement »et qu’il fallait « mettre fin à ces pratiques ».




MADAGASCAR

Une opération anti drogue digne d’un film d’action a eu lieu ce lundi de Pâques, avec la collaboration des polices mauricienne et sud-africaine


Les policiers malgaches ont reçu une information de l’arrivée d’une vedette rapide qui avait traversé le canal de Mozambique depuis l’Afrique du Sud jusqu’à Madagascar ;  information donnée par les policiers mauriciens, sur la foi de renseignements sud-africains. Problème, on ne savait pas où ce bateau allait accoster. Finalement le speed-boat a fait le grand tour par le nord jusqu’à l’Ile Ste Marie. De là, 250 kilos d’héroïne ont été transférés sur la grande-île. C’est à Tamatave qu’une Range-Rover est prise en filature, puis en course poursuite. Elle force un barrage mais un peu plus loin, les trafiquants abandonnent la voiture et laissent dans leur fuite deux valises contenant 40 kilos de drogue. L’opération n’est donc pas un franc succès, mais elle n’est pas terminée. La zone de Tamatave est quadrillée pour mettre la main sur les trafiquants et leur marchandise.




SEYCHELLES

Le ministère des affaires étrangères des Seychelles conseille aux citoyens seychellois de ne pas se rendre au Sri Lanka


Depuis les attentats de Pâques, un état d’urgence a été décrété au Sri Lanka. Cet appel à ne pas y aller n’est pas de pure forme aux Seychelles. Les relations entre les deux pays sont étroites. Il y a de nombreux sri-lankais qui travaillent aux Seychelles et surtout de nombreux seychellois ont l’habitude de se rendre à Colombo pour des soins médicaux spécialisés qui n’existent pas aux Seychelles. C’est pour eux une destination bon marché et pratique à tous points de vue.



MAURICE

La colère gronde chez les sinistrés des inondations à Maurice. Hier une foule a envahi une rue de Port-Louis pour réclamer les indemnisations promises


La rue de la Poudrière où se trouve une administration chargée d’étudier les dossiers d’indemnisation a été envahie par une foule en colère hier. A tel point que les bureaux ont dû fermer et la circulation a été interrompue. A Terre Rouge, au nord de Port-Louis, les forces de l’ordre ont usé de gaz lacrymogènes pour disperser des familles en colère massées devant un local de la sécurité sociale. Les habitants de certains quartiers inondés il y a deux semaines disent avoir tout perdu. Chaque membre d’une famille touchée a droit à une allocation d’urgence de 175 roupies par jour et par personne (soit 4,50 €) ; mais avant cela il faut une « lettre d’approbation », et c’est cela qui apparemment ne fonctionne pas.



TANZANIE

On a assisté à un débarquement massif de touristes israéliens pendant le week-end de pâques en Tanzanie


1 000 touristes venus de Tel-Aviv à bord de quatre vols spéciaux de la compagnie israélienne El-Al dans la même journée de samedi. Ils sont arrivés à l’aéroport appelé « Kilimandjaro » près de la célèbre montagne. Des groupes de danseurs masaï les ont accueillis en sautant très haut à pieds joints comme le veut la tradition. D’autres étaient attendus dans l’île de Zanzibar. C’est le résultat d’une vaste campagne de promotion organisée par l’ambassade de Tanzanie en Israël. Le pays devient la cinquième destination préférée des touristes israéliens.




 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play