publicité

L'actualité régionale 25 Juin

  • Par Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
COMORES

La triste fin d’un migrant comorien est dévoilée par le site « Comores-Infos »


Il s’appelait Youssouf Moussa,  il était agent de sécurité aux Comores il voulait rejoindre sa famille en France. Youssouf a sans doute  choisi de ne pas traverser vers Mayotte sachant qu’il allait se retrouver piégé dans un cul se sac avec l’impossibilité de rejoindre la France métropolitaine. Alors il s’est aventuré dans le désert malien pour rejoindre d’abords la Tunisie avant de traverser la méditerranée ; c’est la route la plus longue et la plus dangereuse empruntée par des milliers d’africain. Youssouf Moussa est mort dans des circonstances encore inconnues. L’ambassade des Comores en Tunisie s’est mobilisée. Le site « Comores Infos » informe que son corps sera bientôt rapatrié aux Comores.




Les comoriens vont se retrouver à nouveau privés de courant autour de Moroni

Dans un communiqué publié hier, la SONELEC (la société qui a succédé à la Ma-Mwe) informe sa clientèle et toute la population que les régions et périphéries en dehors de la capitale seront délestées pendant une période de deux semaines suite aux travaux de maintenance et de révision des groupes électrogènes de la centrale thermique de Voidjou. Les générateurs sont arrivés à leur limite d’utilisation, ils tombent en panne les uns après les autres. Deux semaines sans électricité, c’est un coup dur pour les usagers alors qu’on leur avait promis depuis l’année dernière que le cauchemar serait enfin terminé avec l’achat de nouveaux générateurs. Cela fait de nombreuses années que la production d’électricité aux Comores vacille entre les générateurs en fin de vie et parfois le manque de gazole pour les faire tourner.





MADAGASCAR

Une grande parade militaire se prépare pour demain à Antananarivo, à l’occasion de la fête nationale. Pour la première fois, on verra les forces aériennes


Ce sera la grande nouveauté de ce défilé du 26 mai. Les spectateurs pourront lever les yeux au ciel pour voir passer 5 avions et quatre hélicoptères dont viennent d’être dotées les forces armées malgaches. Il y aura un Casa, un avion de transport de troupes, qui peut faire de la patrouille de surveillance maritime, du largage de parachutistes, ou des évacuations sanitaires. Le Casa est développé par la branche militaire d’Airbus. C’est une sorte de Transall en plus petit. Il y aura aussi quatre petits avions Cessna et quatre hélicoptères. Dans une interview à « l’Express de Madagascar », le ministre de la défense, le général Richard Rakotonirina, dit sa fierté de déployer ces nouveaux appareils qui viennent juste d’arriver dans la grande île, et qui, surtout, ont été acquis sur fonds propres de l’Etat malgache. « C’est une manière d’affirmer l’indépendance et la souveraineté de notre pays » dit le ministre.





MAURICE

Les autorités partent subitement en guerre contre le blanchiment de l’argent du trafic de drogue


L’ICAC, la commission indépendante de lutte contre la corruption, procède depuis la semaine dernière à des saisies massives de biens immobiliers et de voitures de luxe. Les présumés barons de la drogue mauriciens ne sont pas très discrets. Ils s’affichent avec des tenues et des bijoux bling-bling sur les réseaux sociaux, et vont en boîte de nuit à bord de voitures de grand luxe. La commission anti-corruption a débuté son enquête en ciblant les nouveaux riches. Ceux qui ont un niveau de vie qui a subitement décollé alors que leurs revenus ne le justifient pas. La liste des biens saisis s’allonge de jour en jour. On en est déjà à une vingtaine de véhicules de marque Porsche ou Mercedes, des gros 4X4 japonais,  des motos de grosse cylindrée, et des coffres forts pleins de devises et de bijoux, et même des chiens de race. L’ampleur des saisies en cours laisse penser qu’il y a eu, pendant longtemps, une grande passivité des autorités vis-à-vis des trafiquants locaux.




 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play