mayotte
info locale

L'actualité régionale 28 Novembre

vos rendez-vous
Ambassade des Comores à Paris
Ambassade des Comores à Paris
COMORES

Les opposants en exil font du lobbying auprès des parlementaires européens


C’est ainsi que l’ancien ambassadeur comorien aux Nations Unies, Soilihi Mohamed Soilihi alias SMS, accompagné de Zilé Soilihi, influent dans la diaspora à Marseille sont allés rencontrer la députée écologiste européenne Michèle Rivasi. Ils veulent que l’Europe dénonce « la dérive dictatoriale de président Azali ».
Mais il y a aussi un contre lobbying exercé par les défenseurs du régime, tel le ministre Houmed Msaidié qui s’est adressé à la même députée en ces termes « Madame, il serait peut-être mieux de faire une visite aux Comores avant de soumettre quoique ce soit à vos pairs. Les démocrates se prononcent sur des faits vérifiés, et non des faits rapportés par un camp ». Le site Habari Za Comores rapporte ces échanges. L’activité de la diaspora est de plus en plus bouillonante aussi bien chez les pro que les anti-Azali.





MADAGASCAR

Les élections municipales ont eu lieu hier. On attend les résultats.


La loi malgache invite les médias à la plus grande prudence. Il est strictement interdit de publier des résultats avant qu’ils n’aient été rendus publics officiellement par la commission électorale. Même si les journalistes arrivent à savoir ce qui se passe dans le dépouillement, ils doivent se taire. Tout ce que l’on peut dire pour le moment est que la participation à Tana ne semble pas avoir été brillante, elle allait de 20 à 40% selon les bureaux que nos confrères ont visités. La mairie de la capitale est l’enjeu principal de ce scrutin où s’affrontent le ministre des affaires étrangères Naina Andriantsitohaina, également patron de presse, présenté par le parti d’Andry Rajoelina ; et Rina Randriamasinoro qui porte les couleurs du parti de Marc Ravalomanana. C’est donc un duel par procuration entre Rajoelina et Ravalomanana. Un duel et une volonté de revanche, le premier ayant renversé le second il y a 10 ans.




MAURICE

Un nouveau centre commercial a été inauguré hier à Mahébourg dans le sud de l’île. C’est une région qui restait encore  à l’écart du réseau des grandes surfaces


Dans le sud, en dehors de l’aéroport de Plaisance, il n’y a pas grande chose. Les « shopping Malls » ont peu à peu envahi tout le territoire mauricien depuis 20 ans, mais la ville de Mahébourg  était en marge de ce mouvement. C’est fini depuis hier. Le « Bo Vallon Mall» est sorti de terre dans un temps assez court. Un an de travaux. Une superficie qui reste raisonnable -10 500 mètres carrés -abritant un hypermarché, une galerie avec 28 boutiques et 13 restaurants. Le tout bordé d’un parking de 540 places. Pour dire l’importance de l’affaire, le ruban a été coupé par le ministre des infrastructures accompagné du député du coin. Les petits commerces traditionnels de la ville Mahébourg, les « tabagies » ont peut-être du souci à se faire ; mais eux seuls continueront à faire crédit aux consommateurs les moins fortunés.





SEYCHELLES

Trois trafiquants de drogue seychellois emprisonnés en Egypte pourraient bientôt être transférés dans leur pays


Un nouvel ambassadeur d’Egypte aux Seychelles est venu présenter ses lettres de créances au président Danny Faure. A cette occasion ils ont évoqué le sort de trois Seychellois arrêtés au Caire en possession de drogue. Ils avaient été, dans un premier temps, condamnés à mort par la justice égyptienne, puis la peine a été commuée en prison à vie. Ils devraient pouvoir purger leur peine aux Seychelles où les conditions de détention sont meilleures qu’en Egypte, et pourraient aussi recevoir des visites de leurs familles. Une grande sévérité reste la règle aux Seychelles, mais moins qu’en Egypte. Un voyageur brésilien vient d’être condamné à six ans prison. Il avait été pris à l’aéroport avec deux kilos de cocaïne. Alors qu’au Brésil, à Sao Paulo, deux seychellois ont aussi été arrêtés avec trois kilos, ils essayaient de partir vers les Seychelles.
 
Publicité