L'actualité régionale 3 Septembre 2020

océan indien
MORONI
MORONI COMORES

Comores

Une plainte pour tapage nocturne vise la mosquée d’un quartier de Moroni, mais l’Imam veut maintenir ses décibels


Pas question de baisser le volume pour l’Imam d’une petite mosquée de Dawedjuu, un quartier perché sur les hauteurs de la capitale. Un voisin cardiaque est allé se plaindre auprès du Cadi, le juge religieux ; lequel a convoqué l’Imam pour lui demander de baisser le volume des prêches et autres appels à la prière. Indigné, l’Imam se répand sur les réseaux sociaux pour expliquer que "les prières sont le meilleur moyen de se soigner quand on est cardiaque", donc le voisinage doit supporter les hauts-parleurs diffusant des sermons tonitruants à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Comme la justice religieuse de proximité a échoué, la mosquée est maintenant menacée de plaintes auprès du procureur de la République, mais l’Imam dit qu’il n’a pas peur et que Dieu est avec lui. En attendant les voisins ont pour seul recours les boules Quiès et la tête sous l’oreiller.




LA REUNION

L’épidémie de Covid continue de monter. 82 nouveaux cas ont été enregistrés mercredi


Le département compte maintenant 1796 cas déclarés de Coronavirus et 19 clusters actifs ont été identifiés. La part des cas dits « autochtones » ne cesse de grimper alors qu’au contraire les cas dits « importés » ne représentent que 27%. L’augmentation brutale en milieu de semaine est relativisée par les responsables de l’ARS car il s’agit souvent de prélèvements effectués avant la pause du week-end dans les laboratoires, dont les résultats s’ajoutent aux tests effectués au début de la semaine. Il n’en reste pas moins que le virus continue de progresser. 57 personnes sont hospitalisées, dont 14 patients placés en réanimation




MAURICE

On n’a toujours pas retrouvé le marin disparu en mer, il s’agit du capitaine du remorqueur qui a fait naufrage


Les recherches se sont poursuivies, et pendant ce temps-là des barrages flottants anti-pollution ont été mis en place sur la côte Nord-Est, là où le remorqueur a coulé avec son plein de 25 tonnes de fuel. Les dirigeants politiques d’opposition parlent d’incompétence et demandent une enquête sur les circonstances du naufrage. Ils exigent que l’autorité portuaire soit poursuivie pour avoir mis en danger la vie des marins. Ils étaient huit à bord du remorqueur ; quatre rescapés, trois morts et le capitaine disparu.



MADAGASCAR

Les sénateurs font de la résistance face aux projets du président de réduire leur nombre, et leur pouvoir


L’Assemblée Nationale a voté pour le projet de loi de réduction à 18 du nombre de sièges de sénateurs, au lieu de 63 actuellement. Pendant sa campagne électorale le président Andry Rajoelina avait affirmé vouloir carrément supprimer le Sénat, « une institution qui ne sert à rien et qui est budgétivore » disait-il. « La démocratie a toujours un coût rétorque » le président du Sénat qui dénonce un forcing présidentiel. Il veut introduire un recours devant la Haute Cour Constitutionnelle.





 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live