publicité

L'actualité régionale à travers la presse 10 Janvier

CARTE COI
CARTE COI
  • Par Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
COMORES

Les différents candidats à la présidentielle de mars ont un objectif commun: ils veulent tous revenir à l’ancienne constitution


C’est ce que note la « Gazette des Comores » dans sa dernière édition. Les prétendants à la magistrature suprême venus de différents horizons ont « un argument de vente » qui est le retour à l’ordre constitutionnel de 2001. Le retour au système de la tournante entre les îles tel qu’il a existé pendant 17 avant  le référendum du 30 juillet dernier. D’ailleurs cet empressement à défendre l’ancienne constitution montre une fois de plus que les résultats du référendum sont sujets à caution, car on ne voit pas pourquoi les candidats se battraient pour l’ancienne constitution si la majorité avait effectivement voté massivement pour la nouvelle.
« C’est un argument de campagne pour courtiser l’électorat anjouanais, mohélien, mais aussi grand-comorien » écrit la  Gazette, ajoutant « reste à savoir si cela ne relève pas de la pure démagogie ».




MADAGASCAR

La presse est unanime pour saluer la proclamation du nouveau président Andry Rajoelina


On ressent un net soulagement dans les journaux d’Antananarivo,  surtout après la poignée de main très commentée entre Andry Rajoelina et son adversaire Marc Ravalomanana.
La presse décrit maintenant l’immense tâche qui attend  le nouveau président. « Midi-Madagascar » écrit que « la campagne présidentielle appartient au passé et avec elle, les promesses parfois irréalistes. Il doit se confronter à la dure  réalité du pouvoir et s’attaquer aux problèmes des Malgaches. Il doit s’ouvrir à toutes les forces vives de la Nation et non pas se cantonner à son cercle proche. De son côté « L’Express de Madagascar » cite Rajoelina disant « Je travaillerai d’arrache pied pour que chaque ménage malgache puisse jouir du développement




LA REUNION

Les gilets jaunes reprennent leurs actions


Les usagers de la route des Tamarins, la quatre-voies très empruntée  qui longe tout l’ouest de l’île, ont subi deux opérations escargots surprise hier. Une le matin, et une autre le soir aux heures de pointe. Des véhicules roulant au pas, escortés par des gendarmes. D’autres opérations seraient discrètement en préparation pour aujourd’hui et les jours suivants. Les gilets jaunes de la Réunion se sont montrés particulièrement actifs depuis le début du mouvement au mois de novembre, bloquant les principaux carrefours pendant plusieurs semaines.




MAURICE

Après la naissance des jumelles siamoises à l’île Maurice, le gouvernement financera une intervention à l'étranger


Le ministre mauricien de la santé a annoncé que les bébés collés par le thorax allaient être évacués vers l’Afrique du Sud ou l’Inde pour tenter une séparation.
Le ministre lui-même a rendu visite à la maman et aux nouveaux nés à l’hôpital. L’opération s’annonce périlleuse, les petites filles ont chacune leurs bras, leur jambes, leur tête… tous les organes sont séparés sauf le cœur et le foie. Toute la presse mauricienne parle de ce dilemme atroce de devoir choisir une seule enfant à sauver et sacrifier l’autre.



TANZANIE

Le président tanzanien espionne les sms et communications téléphoniques de ses ministres et collaborateurs



Le président John Magufuli ne s’en cache pas, au contraire, il a même déclaré publiquement avoir surveillé des communications téléphoniques au sein du ministère de la santé; c'est ainsi qu’il a décidé de remanier ce ministère. « Il y a des querelles entre les ministres et les membres de leurs cabinets, elles apparaissent dans les conversations téléphoniques dont j’ai le contenu » a-dit le président, cité par le journal « The Citizen ». « Je vous surveille » a déclaré président tanzanien, lors d’une cérémonie d’accueil de nouveaux membres du cabinet.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play