publicité

L'actualité régionale à travers la presse 14 Novembre

© brgm
© brgm
  • Par Bruno Minas
  • Publié le
COMORES

Invité sur la chaine France 24 le président Azali Assoumani défend la constitution et reste évasif sur la question de Mayotte


Le président comorien a développé une argumentation disant  que  « les îles des Comores ont de la chance d’avoir désormais deux mandats au lieu d’un à la tête du pays ». Il dit aussi qu’il est trop tôt pour lui d’annoncer sa propre candidature à la prochaine présidentielle anticipée. Selon Azali , cette élection devrait avoir lieu en mars ou en avril de l’année prochaine.

Interrogé sur la question de Mayotte, il se félicite du dialogue renoué avec la France ; mais sa position n’a pas bougé d’un iota concernant le problème de l’immigration à Mayotte. Pour lui ce n’est pas de l’immigration : « on n’appelle pas un clandestin quelqu’un qui va de chez lui à chez lui » a-t-il déclaré. Il a félicité les ministres des affaires étrangères- comoriens et français - sur le "dialogue retrouvé" ; sans expliquer à aucun moment  sur quoi allait pouvoir déboucher ce dialogue.



Le journal national « Al Watwan » regrette que la « journée Maoré » ait connu un maigre succès à Moroni

La « journée Maoré », c’est ainsi que l’on désigne chaque 12 Novembre à Moroni l’anniversaire de l’adhésion des Comores aux Nations-Unies. Pour rappeler à chaque occasion la revendication sur Mayotte. « La Journée nationale Maoré n’a pas connu, cette année, ses fastes malgré les assurances des autorités. Aucune cérémonie officielle. Pourtant, il s’agit d’une journée déclarée fériée, chômée et payée, avec une célébration officielle qui voit, tous les ans, l’organisation d’un show populaire au Palais du peuple en présence du gouvernement, des couches sociales et des représentants de la communauté internationale ». Rien de tout cela cette année. On s’est contenté d’une projection suivie d’un débat.




MADAGASCAR

La CENI a fait la moitié du travail


50% des bureaux de vote avaient été décomptés hier par la Commission Electorale Nationale Indépendante. Les résultats partiels demeurent sensiblement les mêmes. Le 1er du premier tour est l’ancien président de la transition Andry Rajoelina, suivi de l’ancien président Marc Ravalomanana avec 35%. Loin derrière on retrouve le président sortant Hery Rajaonarinamampianina avec 8%. Toute la presse souligne la lenteur des opérations de décompte. Elles doivent s’achever au plus tard mardi prochain, le 20 novembre avec la publication des résultats officiels provisoires.



Une autre élection passionne les malgaches : celle de la fédération de football

Elle fait la une de toute la presse : la fédération malgache de football a été mise en quelque sorte  sous tutelle par la FIFA. La Fédération Internationale a pris le contrôle de la Fédération malgache en nommant un directoire provisoire. Cela fait suite à des irrégularités constatées lors des élections à la tête de l’organisme qui chapeaute le football malgache.






MAURICE

L’île se prépare pour le festival international créole


Après les Seychelles qui viennent de clore leur festival créole, l’île Maurice se prépare pour un grand carnaval demain à Grand-Baie, dans la zone touristique au nord de l’île. Le ministre du tourisme Anil Gayan a révélé que ce carnaval sera de grande envergure puisqu’il a lieu dans l’année du cinquantenaire de l’indépendance. Des Brésiliens ont été invités à participer à la conception de l’événement ; les Brésiliens sont mondialement reconnus comme les maîtres dans l’art du carnaval.





LA REUNION

Encore une histoire d’OVNI


La dernière apparition date de dimanche soir, à Ste Suzanne dans l’Est de l’île. Elle est rapportée au « Journal de l’île de la Réunion » par Fabrice Juppin de Fondaumière. Il n’est pas un inconnu, homme politique de la région, potentiel candidat de la droite aux municipales de Ste Rose.
Il témoigne qu’il se trouvait au volant de sa voiture sur la 4 voies, quand l’OVNI est arrivé côté montagne. Il volait à l’horizontale. « C’était clairement une soucoupe volante » affirme ce témoin, « une grande assiette vitrée avec des lumières blanches tout autour ». L’objet volait à 150 mètres du sol et a filé vers la mer. « Je suis quelqu’un de tout à fait sérieux », dit le témoin, « je ne bois pas,  je ne fume pas ». La gendarmerie a été informée de cette visite nocturne.
Les visites extra-terrestres, réelles ou supposées, sont  assez fréquentes à la Réunion. Soit que l’île présenterait un intérêt pour les habitants des autres planètes ?  soit que les Réunionnais seraient plus sujets aux hallucinations que la moyenne des terriens ? 
 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play