publicité

L'actualité régionale à travers la presse 29 Octobre

  • Par Bruno Minas
  • Publié le
COMORES

Le président Azali veut légiférer par ordonnance pour organiser les élections présidentielles anticipées


Le président comorien ne veut pas perdre de temps dans sa course à la réélection. Le gouvernement va donc demander à l’Assemblée de l’Union de vote une loi d’habilitation permettant au président de légiférer sur l’organisation des élections anticipées de 2019. Cela concernera la composition de la commission électorale nationale et celles des îles, le pouvoir de la cour suprême, et autres dispositions du code électoral.
A première vue, Azali Assoumani prend un risque puisqu’il n’a pas la majorité au parlement. A première vue seulement car les députés de l’opposition ne sont pas à l’abri du vent quand il tourne. 



« Il n’y a pas de raison que les insurgés d’Anjouan obtiennent l’asile politique en France » selon le ministre comorien de l’intérieur.


Une dizaine de ces hommes qui ont pris les armes contre le pouvoir comorien sont arrivés à Mayotte et ont demandé l’asile politique. Leur dossier est actuellement étudié par l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides). Si l’asile politique n’est pas accordé, ils seront reconduits aux Comores.
Pour Mohamed Daoudou, ministre de l’intérieur des Comores, il n’y a aucune menace contre ces rebelles : « Ils n'ont rien à craindre » dit-il interrogé par RFI, «  à partir du moment où il y a un protocole d'accord qui dit que ces insurgés doivent rendre les armes et on leur offre l'impunité. Le protocole reste valable jusqu'à maintenant… Le protocole sera appliqué. Il n'y a pas de soucis là-dessus. »




MADAGASCAR


Les partisans d’un report de l’élection présidentielle ne font pas recette


Ils sont 26, parmi les 36 candidats à l’élection du 7 Novembre, à avoir demandé un report pour réviser les listes électorales. Devant le refus à la fois du gouvernement et de la CENI, ces candidats contestataires ont voulu organiser samedi un grand rassemblement à Antananarivo. Cela a fait un flop. « Les Malgaches n’ont plus le cœur à descendre dans la rue » écrit le journal « Midi-Madagascar ». « Les discours ont eu lieu devant une assistance clairsemée ». , « Le processus électoral est si avancé que les citoyens ne sont pas enclins à vivre une nouvelle crise ».






SEYCHELLES


Le festival créole a lieu en ce moment


« Le Festival créole rassemble les Seychellois afin de faire revivre l'esprit créole malgré les différences », écrit « Seychelles News Agency. Les différences, ce sont les diverses sociétés créoles de l’Océan Indien : Maurice, Rodrigues et La Réunion. Des groupes de musique et de danse viennent de toutes ces îles. Le festival occupe des places publiques, des rues, et aussi des plages.





LA REUNION

Un OVNI a été vu dans le ciel de la Réunion samedi soir


Il était aux environs de 19 heures lorsque plusieurs personnes ont vu une sorte d’étoile filante plus grosse que d’habitude, suivie d’une flamme jaune orangée. Ce n’est pas une hallucination puisqu’il y a d’autres observations à l’île Rodriques. Il pourrait s’agir d’un morceau d’une fusée falcon lancée par la société américaine Space X.


 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Avant de faire évoluer notre site, nous aimerions savoir
ce que vous en pensez.

je participe à l'enquête