publicité

L'actualité régionale à travers la presse 3 octobre

  • Par Bruno Minas
  • Publié le
COMORES

Les comoriens commencent à payer leur électricité à l’avance


Le journal « Al Watwan » explique que la « Ma Mwé », la société nationale de distribution a mis en service les premiers compteurs prépayés. L’initiative a pour but de lutter contre la fraude. Cela se passe comme pour les recharges de téléphone ; le consommateur achète des unités d’électricité. L’expérience a commencé à Mohéli et en Grande Comore. Cependant ces compteurs coûtent deux fois plus cher que les dispositifs classiques à disque : 80 euros au lieu de 40.
Un autre problème se pose : que vont devenir les agents chargés de relever la consommation ? Leur emploi va disparaitre peu à peu. « Ils seront affectés à d’autres tâches » assure la « Ma Mwé ».
Le nombre de foyers ayant accès à un compteur reste assez faible : 55 000 en Grande Comore, 16 000 à Mohéli et 25 000 à Anjouan.



MADAGASCAR

Les candidats à la présidentielle malgache ne se bousculent pas pour occuper les grands stades.


La campagne officielle commence dans une semaine pour un scrutin qui aura lieu le 7 novembre et un deuxième tour,  bien plus tard,  le 19 décembre. Les deux plus grands espaces de meeting de la capitale sont désormais disponibles pour y tenir des meetings. Il s’agit du stade national de Mahamasina, et du Coliseum, un espace qui peut accueillir 50 000 personnes. Mais pour le moment « aucun candidat n’a fait de réservation pour ces lieux » souligne « L’Express de Madagascar ». « Ce sont des baromètres de la mobilisation »… « Les candidats les redoutent car il est difficile de combler les espaces vides ». Les 36 candidats à la présidentielle préfèrent commencer par des petits meetings plus à leur portée.



LA REUNION

Une enquête de l’INSEE révèle que la moitié des réunionnais vivent dans des quartiers précaires


Selon l’INSEE 40% des habitants de la Réunion vivent en dessous du seuil de pauvreté, et la moitié de la population vit dans des quartiers qui peuvent être considérés comme pauvres. Les difficultés les plus importantes se concentrent dans treize quartiers urbains : manque d’emplois, nombreux logements sociaux et forte dépendance aux prestations sociales. Ces quartiers sont principalement situés au Port, à Saint-Louis, ainsi que dans les villes de l’Est, à Saint-André et Saint-Benoît.
L'Etat a fait de La Réunion un département pilote pour le développement d'une stratégie de lutte contre la pauvreté.



MAURICE

La population de l’île Maurice vieillit. Les plus de 65 ans, ont dépassé la barre des 10% de la population


11, 5 % des mauriciens ont plus de 65 ans. Ils seront 14% en 2022. En 2050, presque le tiers de la population de Maurice aura dépassé les 65 ans. Selon une étude menée par un institut démographique américain, ce vieillissement de la population aura des conséquences dont le gouvernement doit tenir compte dans sa politique de santé publique. Il faudra aussi s’attaquer à un problème délicat : l’âge du départ en retraite.



TANZANIE

Les containers s’accumulent au port de Dar-es -Salaam en raison d’une enquête des douanes


Les douanes tanzaniennes soupçonnent un trafic de produits de première nécessité comme de l’huile, du sucre, ou de  la farine. Ces marchandises destinées au marché congolais (RDC) transitent à Dar-es-Salaam. Les containers doivent rester scellés sur des camions jusqu’au passage de la frontière terrestre avec la République Démocratique du Congo, via la Zambie. Cependant, une bonne partie de ces cargaisons seraient écoulées frauduleusement sur le marché tanzanien sans payer de taxes. Pour mener son enquête la douane a fait bloquer plusieurs centaines de containers sur ce port qui est déjà habituellement très engorgé.



SEYCHELLES

Des Réunionais et des Seychellois sont à la recherche de leurs ancêtres

Une délégation du centre généalogique de Bourbon a séjourné aux Seychelles pour établir des arbres généalogiques entre les familles qui portent les mêmes noms. On retrouve aux Seychelles comme à la Réunion des Hoareau, des Payet, des Morel, des Mussard. Ils ont gratté des plaques sur des vieilles tombes datant du 18ème siècle pour retrouver les noms. Cette proximité  s’explique par le fait que plusieurs colons réunionais ont établi un comptoir aux Seychelles dans les années 1760, bien après les premières implantations à la Réunion.

 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play