mayotte
info locale

L'actualité régionale à travers la presse 4 Décembre

revue de presse
Moroni Mkiri
COMORES

L’accord franco-comorien n’est toujours pas prêt d’être signé, et ne le sera sans-doute pas avant l’année prochaine


Dans une déclaration conjointe, le 6 novembre, les ministres des affaires étrangères français et comoriens avaient annoncé l’élaboration d’un nouvel accord pour « lutter contre les mouvements de populations non maitrisés ». Un document signé des deux parties était annoncé avant le 30 novembre. La date est déjà dépassée et cela risque de durer encore longtemps. Un projet de texte élaboré par les diplomates français a été envoyé à la partie comorienne pour avis. Elle est en train de l’étudier, mais le ministre des affaires étrangères Elamine Souef est malade depuis le retour de son voyage à Moscou et à Paris. Il aurait attrapé une mauvaise grippe en Russie. Tout cela pourrait nous mener à janvier 2019 au moins.



MADAGASCAR

La campagne officielle du deuxième tour reprend aujourd’hui


La question du jour est : quels sont les reports de voix possibles pour les deux finalistes Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana ? Le seul candidat doté d’un modeste -mais néanmoins véritable -réservoir de voix est le président sortant Hery Rajaonarinamampianina. Il a réalisé un peu moins de 9% au premier tour. Or le sortant a officiellement fait savoir qu’il ne donnerait pas de consigne de vote. Dans le camp de Rajoelina on suggère que les positions de Rajaonarinamampianina sont plus proches de Rajoelina que de Ravalomanana.
Du côté de Ravalomanana on dit que c’est faux, et que la plupart des notables du régime sortant le soutiennent.
La plupart des autres candidats n’apporteront pas grand-chose. La presse les surnomme les « zérovirguliens », ceux qui ont fait moins de 1% des suffrages.
Pour le scrutin final  du 19 décembre, le véritable enjeu est d’attirer les abstentionnistes. Ils étaient près de la moitié de l’électorat du premier tour.





LA REUNION

Pas encore de retour à la vie normale même si les barrages routiers ont été levés


Le point le plus chaud hier a été le port où les gendarmes sont intervenus avec des véhicules blindés et un hélicoptère pour venir à bout des manifestants à coups de grenades lacrymogènes. Pour autant l’approvisionnement de l’île n’est pas encore effectif, sauf les médicaments qui ont pu être livrés. Des gilets jaunes ont essayé d’être reçus au siège de la Région mais ils ont trouvé portes closes. En revanche, la préfecture les a accueilli pour des négociations sur le panier qualité prix. L’université a été perturbée.
La chambre de commerce de la Réunion estime les pertes économiques à entre 600 et 700 millions d’euros depuis le début de la mobilisation.
Côté justice, c’est quasiment du travail à la chaine au tribunal. Les personnes arrêtées en flagrant délit de violences sont jugées en comparution directe, et condamnées à des peines assez lourdes. 50 personnes ont déjà été emprisonnées.




MAURICE

Le mystère de  «la jumelle manquante » est résolu pour la justice


L’affaire avait fait grand bruit au mois de mars dernier quand une maman attendant des jumelles avait accouché sous césarienne et qu’on ne lui avait donné qu’un seul bébé. Où est passé la jumelle ? L’hôpital assurait que la maman n’avait donné naissance à une seule fille alors qu’elle était certaine, après examen, d’en attendre deux. La justice vient de trancher. Après enquête : elle n’attendait qu’un seul enfant. Il y a eu erreur médicale. Le jugement s’accompagne d’une mise en garde au corps médical pour plus de rigueur dans la pratique de l’examen pré-natal.




TANZANIE

Quatre professeurs sont poursuivis en justice pour avoir « mis enceinte » plusieurs élèves


Cela se passe à Geita au nord-ouest de la Tanzanie. Dans ce district, pas moins de 161 élèves de collège ont donné naissance à des bébés l’année dernière. Depuis la dernière rentrée 72 collégiennes sont enceintes. Des chiffres catastrophiques selon le ministère de l’éducation qui a commencé à sévir. Quatre professeurs sont poursuivis et ce n’est qu’on début. Les élèves enceintes sont sommées par les chefs d’Etablissements de donner l’identité des pères. Les grossesses précoces sont un véritable fléau dans le pays. La plupart de ces jeunes filles sont obligées d’abandonner l’école.




SEYCHELLES

Les Seychelles vont abriter un site internet comportant les informations climatiques sur toutes les  îles de l’Océan Indien


L’Autorité météorologique des Seychelles a récemment conclu un accord de collaboration avec la Commission de l’océan Indien. Elle hébergera un portail régional sur le changement climatique.
Ce site vise à sensibiliser l'opinion publique aux problèmes liés aux changements climatiques aux Comores, à Maurice, à Madagascar, à La Réunion, à Zanzibar et aux Seychelles. Chaque île pourra présenter ses initiatives en matière de lutte contre le réchauffement climatique, afin qu’elles soient connues de tous
Le secrétaire général de la C.O.I., le comorien Hamadi Madi « Boléro » s’est rendu à Mahé pour signer cet accord

 
Publicité