publicité

L'actualité régionale à travers la presse 5 octobre

  • Par Bruno Minas
  • Publié le
COMORES

Le gouvernement veut faciliter les évacuations sanitaires


Lors du dernier conseil de gouvernement, la ministre de la santé a annoncé la mise à l’étude d’un cadre juridique et financier pour les citoyens comoriens qui doivent se faire soigner à l’étranger. Il faudra pour cela passer des accords avec d’autres pays. Le communiqué du conseil des ministres n’a pas précisé lesquels.
Actuellement c’est le système D qui domine, selon les moyens des patients. Certains se font opérer à Dar-es-Salaam en Tanzanie, entièrement à leurs frais. D’autres vont à Madagascar. Et puis à Anjouan, c’est surtout le système informel et dangereux des kwassas vers Mayotte qui fonctionne.



MADAGASCAR

Une charte de bonne conduite a été établie pour la campagne présidentielle, mais elle est boudée par les candidats


Sur 36 candidats, seuls six ont bien voulu à ce jour signer cette charte qui les engage à avoir un comportement « fair play » vis-à-vis de leurs adversaires. Pour certains on connaît la cause. Par exemple, l’ancien président Marc Ravalomanana proteste contre l’absence d’autorisation de vol pour les hélicoptères qu’il a loué pour sa campagne. Pour lui c’est un coup bas des autorités. D’autres se plaignent d’un mauvais traitement dans les médias d’Etat. L’adhésion à cette  charte n’est pas obligatoire pour faire campagne.




MAURICE

Les auditions se poursuivent dans l’affaire de l’ancienne présidente de la République


L’ancienne présidente Ameenah Gurib Fakim a été destituée par le parlement depuis le mois de Mars. Il lui était reproché d’avoir touché de l’argent d’une firme étrangère et de se faire payer des voyages pour aller faire du  shopping. L’enquête n’est toujours pas terminée. Lors d’une audition hier, il est apparu que la présidente se faisait en plus verser des perdiems sur le budget de l’Etat pendant ses escapades.
A Maurice, la fonction de Président de la République est purement honorifique et de représentation. Le président n’a pas de pouvoir exécutif.


MOZAMBIQUE

Un méga procès vient de commencer à Pemba au Mozambique, contre les insurgés de la province de Cabo Delgado


Ils sont 189, accusés d’avoir intégré les groupes islamistes « Chabab » qui sèment la terreur dans cette province au nord du Mozambique. Une salle d’audience a été improvisée dans une prison, rapporte le journal « Opaïs ».
Ce groupe a pris de l’ampleur ces derniers mois. Il veut imposer la charia dans cette région à majorité musulmane. Beaucoup des accusés plaident avoir été enrôlés de force. Parmi ces 189 accusés, 50 sont tanzaniens, et trois somaliens.



LA REUNION

Les premières « Assises de la croissance verte »


Des élus locaux de 5 pays de l’Océan Indien se sont retrouvés à La Possession dont la maire Vanessa Miranville est une figure de proue de l’écologie. Il y a avait là des Mauriciens, des Malgaches, des Comoriens, des Seychellois qui se sont engagés à mettre en place une stratégie commune de traitement du problème des déchets. Sur la photo de famille publiée par le site du « Journal de l’Ile de la Réunion » on reconnaît Bacar Ali Boto, élu de Mamoudzou, ainsi que le maire de Domoni à Anjouan Nassuf Abdallah.
 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play