publicité

L'actualité régionale à travers la presse 7 Décembre

Didier Robert enfile un gilet jaune lors d’une rencontre avec une délégation à la Région. © Région Réunion
© Région Réunion Didier Robert enfile un gilet jaune lors d’une rencontre avec une délégation à la Région.
  • Par Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
LA REUNION

Les gilets jaunes ne lâchent pas la pression sur les élus


Une forte délégation de gilets jaune a été reçue tour à tour par le président du conseil départemental, et par le président  du conseil  régional. Didier Robert, le président de la Région a même du consentir à enfiler lui-même un gilet jaune à la demande des délégués. Le point numéro un est celui de « la vie chère ». Le président Didier Robert a réitéré une proposition : la prise en charge du fret par la collectivité. Il se dit prêt à mettre 40 millions dans l’immédiat pour subventionner en partie le coût du transport des marchandises ; ce qu’il appelle la « continuité territoriale des marchandises » à l’image de ce que se fait déjà pour les billets d’avion. Pour lui l’idéal serait, à terme, que l’Etat et l’Europe prennent en charge le coût du transport, offrant ainsi la possibilité d’avoir les mêmes prix qu’en métropole. Il dit vouloir réunir les importateurs et transporteurs pour qu’ils réduisent leurs marges.




COMORES - MIGRATIONS

Le président Comorien sera à Marrakech pour la signature du pacte mondial sur les migrations


Les Nations-Unies organisent ce  «pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières» 
Le pacte mondial réaffirme le droit souverain des États de définir leurs politiques migratoires. 
Les termes de ce texte intéressent directement la relation entre la France et les Comores via Mayotte.
Le pacte soulignera l’importance de permettre le développement des pays de départ des flux migratoires
Cette initiative internationale est controversée. Les Etats-Unis refusent de signer ce texte. Des personnalités politiques, telles Marine le Pen, s’élèvent aussi contre ce pacte.




MADAGASCAR

Le prix de l’essence augmente, malgré la baisse actuelle des cours du pétrole


Cela s’explique par l’opération de  « vérité des prix » lancée depuis plus d’un an par l’Etat malgache. Auparavant, le gouvernement subventionnait la distribution d’essence afin d’éviter les chocs pour les consommateurs. Maintenant, le prix s’achemine progressivement vers la réalité. La hausse est de 10% depuis un an. Le litre de super est vendu aujourd’hui à un euro ; ce qui est beaucoup au regard du pouvoir d’achat.



MAURICE

Les affaires de drogue se multiplient


On assiste à une recrudescence du phénomène des « mules ». C’est ainsi que l’on désigne les personnes qui font passer de la drogue dans leur corps au risque d’y perdre la vie. Récemment un homme d’affaires nigérian a été intercepté à l’aéroport avec 72 boulettes d’héroïne dans son estomac. Il a été envoyé directement à l’hôpital pour purger sa marchandise : 1,6 kg. Une valeur de plus de 600 000 euros sur le marché mauricien.
Une autre saisie encore plus spectaculaire a été opérée chez un pêcheur mauricien. Un cargo croisé en pleine mer a transbordé sur son bateau 110 kilos d’héroïne. Intercepté par des douaniers, le trafiquant a essayé de leur faire croire qu’il s’agissait de café offert par les marins du cargo.


 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play