mayotte
info locale

Adieu le SIEAM, vive le SMEAM.

consommation
SIEAM
©Andry Rakotondravola
Le syndicat intercommunal d’eau et d’assainissement de Mayotte devient le syndicat mixte d’eau et d’assainissement de Mayotte depuis une délibération du comité syndical en date du 14 décembre dernier. 
 
C’est la loi Notre portant nouvelle organisation territoriale de la République qui oblige le SIEAM au changement de statut. A compter du 1er janvier 2020, les communes doivent transférer les compétences eau potable et assainissement aux communautés de communes et communautés d’agglomération. Toutefois, la loi donne la possibilité à reporter ce transfert jusqu’au 1er janvier 2026. Un report demandé par toutes les communes sauf Dembeni, Mamoudzou, Chiconi, Ouangani et Mtsangamouji.
Désormais la Cadema fait donc son entrée au syndicat et celui-ci devient juridiquement un syndicat mixte. La 3CO n’y est pas entrée puisque les communes de Sada et Tsingoni, représentant plus de 20 % des habitants de l’interco ont décidé de reporter le transfert des compétences eau potable et assainissement collectif.
eau


Sur le fond, rien ne devrait globalement changer. Il y aura toujours 34 délégués syndicaux au SMEAM. En revanche, pour ceux qui souhaitent continuer leur mandat au-delà du mois d’avril 2020, il faudra être élu sur une liste municipale en Mars prochain. Le statut juridique change, mais les compétences restent les mêmes, à savoir fournir de l’eau potable et un assainissement collectif aux Mahorais.
 
Publicité